Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
man sharing his organic essential oil to her girlfriend
Naturopathie

L’endo et le CBD, bon ou mauvais ?

On me demande souvent mon avis sur le CBD et L’endométriose.

L’endo est une maladie chronique qui génère, entre autres des symptômes, et de très fortes douleurs. Le traitement de ces douleurs consiste à administrer des médicaments de plusieurs types (anti-inflammatoires, antalgiques, opiacés etc.)dans la plupart des cas, mais ces traitements ne sont pas satisfaisants pour plusieurs raisons : effets secondaires importants, inefficacité, dépendance, conséquences pour le foie etc.

Dans mon accompagnement je ne propose que des compléments naturels comme les bourgeons de framboisier par exemple, mais je me penche aujourd’hui sur le CBD

Le CBD c’est quoi ?

A ce jour, de nombreuses études médicales et scientifiques démontrent que les substances cannabinoïdes de la plante de cannabis dont le CBD(abréviation de cannabidiol) peuvent soulager certains symptômes dus à l’endométriose, tels que la douleur, les maux de tête, l’anxiété, la fatigue, l’inflammation, le côlon irritable…mais ce n’est pas non plus un remède miracle, il est important d’associer les bons gestes et une alimentation adapté à votre endo car chacune a une Endo différente, des douleurs différentes…

Le CBD (cannabidiol) est une des molécules de cannabinoïde de la plante de cannabis. En France pour un usage légal ou thérapeutique, le CBD doit contenir moins de 0,2% de THC (tétrahydrocannabinol), autre molécule cannabinoïde, qui est la substance psychotrope et addictive. Ces deux molécules sont intéressantes pour le traitement de diverses pathologies.

On trouve du CBD sous différentes formes : huile, pâtes, cire, feuille à fumer, thé. Il existe aussi quantité de produits contenant du CBD mais ces produits sont trop faiblement dosés. Éviter le CBD à fumer pour un usage thérapeutique car des substances actives sont éliminées lors de la combustion et la fumée libère des toxines, je ne vous parle même pas du CBD dans les vapotes.

Le CBD est utilisé depuis des dizaines d’années aux USA dans le traitement de la douleur, des cancers, de l’anxiété, de l’insomnie, de la sclérose en plaque, de la fibromyalgie, de l’épilepsie, de la maladie de Parkinson avec des effets prouvés et plusieurs études ont démontré des effets antipsychotiques, anti-inflammatoires, antiépileptiques, sédatifs, anxiolytiques, anticonvulsifs, antalgiques.

Les bienfaits du CBD contre l’endométriose

Dans le cas de l’endométriose, l’endomètre, présent à l’extérieur de l’utérus, peut entraîner des saignements qui libèrent des médiateurs inflammatoires en provoquant des douleurs violentes. Plusieurs études démontrent que la molécule de CBD a des propriétés anti- inflammatoires.

On sait que l’endométriose peut créer une inflammation des intestins avec développement d’un syndrome de l’intestin irritable. Il n’est pas rare non plus que les patientes atteintes d’endométriose développent une fibromyalgie ou encore un lupus.

De nombreuses autres études ont démontré les effets antalgiques avérés du CBD qui soulage là où parfois les antidouleurs classiques ne fonctionnent pas ou plus.

CBD chez la femme enceinte

Il n’y a, à ce jour, pas encore d’études sérieuses sur d’éventuels risques de prise de CBD faiblement dosé en THC (moins de 0,2%). Mais je déconseille de l’utiliser tout de même.

Risques d’addiction

Il n’y pas de risque d’addiction, car le CBD contient moins de 0,2% de THC, la fameuse substance psychotrope et addictive.

Dosage

Dans le cadre de douleurs chroniques liées à l’endométriose, je vous conseille de prendre le CBD sous forme d’huile et non de le fumer, afin d’éviter d’éventuelles toxines de fumée.

Commencer par prendre l’équivalent de 10 gouttes d’huile de CBD dosé à 2000mg par jour. Attendre au minimum 30 secondes avant de boire un verre d’eau.

Lors des pics de douleur, comme ce que peuvent ressentir les femmes atteintes d’endométriose pendant les règles, prendre l’huile de CBD dosé à 2500mg. Elle est plus concentrée mais a un effet plus antalgique, moins anti-inflammatoire et moins long.

Conduite et CBD

Bien que les produits à base de CBD contiennent moins de 0,2% de THC, la consommation de telles substances à haute dose peut néanmoins amener à ce que le taux sanguin de THC dépasse le seuil autorisé (1.5 microgramme de THC par litre de sang), dès lors le conducteur est considéré en infraction.

Effets secondaires

Aucun effet secondaire. En revanche la bouche est un peu pâteuse quelques heures après la prise. Le CBD a la propriété de ralentir l’activité du cerveau ce qui fait que la qualité du sommeil est nettement améliorée avec un sommeil profond.

Il est important d’être suivi par un professionnel pour adapter le traitement au douleurs et ne pas faire d’automédication.

Source : s-endo (Suisse)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :