Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Naturopathie

Questions / réponses sur la nidation

Que faut-il éviter pendant la nidation ? J’ai recensé quelques inquiétudes des femmes en tout début de grossesse (confirmée ou non). Cependant ces infos sont des généralités et ne prennent pas en compte des cas spécifiques.

L’exercice sportif peut-il être néfaste à la nidation?

Certaines femmes ont peur de faire de l’exercice durant les deux semaines d’attente et que l’embryon ne puisse pas s’implanter. Vous pouvez sans crainte continuer à faire de l’exercice ou commencer à en faire tant que vous y allez doucement (ce qui est une bonne idée, que vous essayez de tomber enceinte ou non). L’exercice est sain, peut réduire le stress et est généralement une bonne idée pour la plupart des gens! Je vous recommande : la marche, le pilates, le yoga …

Un exercice très intense est perçu par votre corps comme une forme de stress physiologique, même s’il peut sembler vous apaiser. Un stress important peut réduire votre niveau de progestérone, et raccourcir votre phase lutéale. Si vous faites beaucoup d’exercice intensif ou que vous avez récemment commencé un nouveau programme d’exercices, et si vous remarquez que votre phase lutéale est plus courte ou qu’elle dure moins de 10 jours, vous pourrez songer à réduire le rythme ou l’intensité de vos exercices, en particulier pendant les deux semaines d’attente.

La caféine peut-elle nuire à la nidation?

De nombreuses études ont montré que le risque de fausse couche augmentait avec la consommation de caféine. Les femmes consommant plus de 200 mg avaient deux fois le taux de fausse couche (25,5%) par rapport aux non-consommatrices (12,5%). Une autre étude a montré que les femmes qui buvaient plus de 200 mg de caféine par jour avaient deux fois moins de chance de tomber enceinte que les femmes qui en consommaient moins, à chaque cycle.

Cependant ce n’est pas tout à fait clair, nous n’arrivons pas à savoir pourquoi de grandes quantités de caféine semblent avoir un impact négatif sur la fertilité, mais des études préliminaires sur des souris et des singes suggèrent que la caféine inhibe la maturation des œufs. Un œuf immature peut ne pas être fertilisé et ne peut donc pas engendrer une grossesse.

Verdict: Une tasse de café ne pose pas de problème pour la plupart des femmes il suffit de ne pas en abuser !

Est-ce que forcer aux toilettes peut empêcher la nidation ?

La progestérone est élevée pendant la phase lutéale, ce qui peut entraîner des constipations. Certaines femmes se demandent si, en poussant fortement, elles ne pourraient pas déloger un embryon tout juste implanté dans la muqueuse utérine.

Bonne nouvelle : cela ne se produira pas. Si la constipation pouvait empêcher la nidation, on ne compterait pas beaucoup de grossesse étant donné le nombre de femmes constipées après l’ovulation et avant leurs règles! Avant la grossesse, l’utérus est complètement fermé, toutes les parois se touchant. Cela crée un environnement très sûr et sécurisé pour un ovule nouvellement implanté 😉

Le sexe peut-il empêcher la nidation ?

Et si les contractions dues à l’orgasme prévenaient l’implantation vous êtes-vous déjà demandé ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas la première. Il n’y a pas eu beaucoup d’études à cet égard. Une étude a permis de constater que le sexe au moment de l’implantation confère des chances de conception légèrement plus faibles, bien qu’il ne soit pas tenu compte des taux d’orgasme. Mais une autre étude a révélé que les rapports sexuels pendant un cycle de FIV pourraient effectivement améliorer les taux de grossesse, car on pense que l’exposition au sperme favorise le développement et l’implantation d’embryons chez les animaux.

Nombre de femmes tombent enceintes après avoir eu des rapports sexuels pendant les deux semaines d’attente. Donc à moins d’avoir des difficultés à tomber enceinte, ou jusqu’à ce que davantage d’études soient effectuées, vous n’avez probablement pas besoin de changer vos habitudes.

Un jacuzzi, un sauna ou un bain peuvent-ils empêcher l’implantation ?

Vous vouliez vous changer les idées pendant les deux semaines d’attente, et lorsque votre ami vous a invité à une journée de spa, cela vous a paru parfait. Vous avez joyeusement alterné le sauna, le jacuzzi et le hammam jusqu’à ce que vous vous demandiez brusquement: une augmentation de la température corporelle peut-elle empêcher l’implantation?

Il n’y a pas d’études portant spécifiquement sur les répercussions de ces choses sur les taux de grossesse, mais si vous voulez être prudent, vous pouvez suivre les mêmes conseils que pour les femmes enceintes : exposez-vous à une chaleur modérée (inférieure à 40 degrés Celsius), essayez de ne pas vous asseoir près de la source de chaleur directement et faites des pauses toutes les 10 minutes environ. Et un bain chaud ne pose aucun problème!

Conclusion: Un environnement modérément chauffé pour de courtes périodes ne posent pas de problème

Vous n’êtes pas sûre? Vous avez des questions, voulez en savoir plus ?

Contactez-moi à contact@naturopathe-pau.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :