Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Naturopathie

Épaissir son endomètre : Mes solutions naturelles en parcours PMA

L’épaisseur de l’endomètre est cruciale pour permettre à l’embryon de s’implanter, aussi bien lors d’un traitement de PMA que lors d’une grossesse naturelle.

En ce qui concerne les traitements de fertilité, ces derniers peuvent intervenir lors du processus de fécondation grâce à l’injection intracytoplasmatique de spermatozoïdes. Cependant, l’implantation embryonnaire devrait avoir lieu naturellement.

L’administration d’hormones comme la progestérone aide à améliorer les conditions utérines pour l’implantation de l’embryon, chez les patientes de PMA ou chez les patientes présentant des endomètres peu développés.

Les femmes qui présentent des difficultés pour obtenir une grossesse ou présentant des endomètres particulièrement fins peuvent suivre les conseils suivants afin d’épaissir l’endomètre de manière naturelle.

Alimentation

Une alimentation saine et équilibrée peut augmenter la réceptivité de l’utérus grâce aux oestrogènes, à l’équilibre hormonal et au flux sanguin.

Voici quelques recommandations et aliments qui aident à préparer l’endomètre:

  • Manger à intervalles réguliers et établir une routine de repas pour équilibrer l’insuline et le cortisol, qui ont un effet indirect sur l’équilibre des hormones reproductives.
  • Suivre une alimentation riche en fibres et faible en glucides.
  • La coenzyme Q10 est recommandée. Il s’agit d’un antioxydant qui aide à réduire le stress oxydant des tissus, ce qui bénéficie à l’endomètre.
  • Autres aliments riches en antioxydants comme les vitamines C et E: tomates, épinards, fruits secs…
  • Manger des aliments riches en vitamines B qui améliorent la circulation sanguine, comme les oeufs, les carottes, les épinards, les dattes, le poisson, les baies de goji…
  • Éviter les aliments acides pendant les règles, comme le yaourt, le pamplemousse et les pommes vertes.
  • Réduire ou éliminer la consommation de café et autres stimulants.
  • Hydratez vous suffisamment, au moins 1,5 L par jour. L’eau que vous buvez contribue à augmenter le volume sanguin et ainsi sa fluidité. C’est donc fondamental pour que le sang circule correctement.
  • Privilégiez les eaux faiblement minéralisées (résidus à sec inférieur à 200). Vous pouvez aromatiser votre eau avec des tranches de fruits, des feuilles de menthe, du jus de citron. Libre à vous. Mais hydratez vous !

En cas de besoin, un Naturopathe peut vous recommander des compléments alimentaires qui contiennent des vitamines pour favoriser la croissance endométriale.

Le sommeil

Le sommeil influence les hormones reproductrices et favorise leur équilibre. Dormir suffisamment peut améliorer l’épaisseur de la couche utérine.

Au moins 7 heures de sommeil sont nécessaires sans interruption pour permettre au corps la réparation et la croissance optimale du tissu.

Afin de garder de bonnes habitudes de sommeil, il est recommandé de se coucher et se lever tous les jours à la même heure, y compris les week-ends.

Faire de l’exercice

L’objectif de l’exercice est d’améliorer la circulation et augmenter le flux de sang.

Il est recommandé de réaliser des exercices au moins 30 minutes par jour, sans épuiser excessivement le corps. Les sports d’intensité moyenne comme le yoga, le pilates, la marche à pied, la natation ou le cyclisme sont une bonne option.

De plus, l’exercice aide également à détendre son corps et éviter le stress, ce qui peut interférer da manière négative sur le développement endométrial.

Massage fémoral

Il consiste à exercer une pression avec les doigts sur l’artère fémorale. Il est conseillé de le réaliser depuis la fin des règles jusqu’à l’ovulation.

Il doit être réalisé entre 2 et 3 fois sur chaque jambe et au moins 1 ou 2 fois par jour. GrÂce à ce massage, le flux sanguin augmente vers les organes pelviens, et alimente l’utérus et les ovaires.

Cette technique ne doit pas être réalisée après un transfert d’embryons lors d’un traitement de fécondation in vitro (FIV) ou en cas d’hypertension.

Acupuncture

Plusieurs études démontrent les bénefices de l’acupuncture sur l’augmentation du flux sanguin vers les organes reproducteurs.

Les herbes médicinales chinoises sont également utiles pour augmenter le flux sanguin vers l’utérus et les ovaires.

Huile de ricin

C’est un type d’huile végétale riche en acide ricinoléique qui augmente la circulation et favorise l’élimination et le soin des tissus et organes sous la peau, dans ce cas les ovaires et l’utérus.

Il doit être appliqué à l’aide d’un tissu imbibé juste au-dessus du pubis pendant la phase folliculaire du cycle menstruel, à savoir, entre les jours 3 et 12 après le premier jour des règles.

Il est important que ces conseils sont efficaces pour améliorer l’épaisseur endométriale bien qu’en cas d’infertilité grave ou de problèmes d’endomètre ou utérin, il est recommandé de suivre un traitement médical qui permettra d’obtenir une épaisseur correcte.

Ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine naturelle qui est fondée sur des principes anatomiques universels. Je vais donc vous parler d’anatomie afin de vous permettre de mieux comprendre comment l’ostéopathie peut vous aider à optimiser le développement de votre endomètre. Aujourd’hui j’ai compris l’importance que peut avoir l’ostéopathie dans ce domaine et je mets en place un partenariat avec un ostéopathe spécialisé dans le domaine pour un suivi des plus efficace.

Remarque : un endomètre trop fin peut être lié à un déséquilibre du développement folliculaire, trop lent ou trop rapide. L’ostéopathie pourrait également intervenir sur les ovaires pour augmenter la croissance des follicules.

Vos questions fréquentes

Quelle est la taille optimale de l’endomètre pour que la grossesse soit obtenue ?

La taille optimale de l’endomètre est évaluée en mesurant l’épaisseur de l’endomètre, qui reste le paramètre le plus évalué. La méthode de diagnostic est l’échographie transvaginale.

L’endomètre optimal avant le transfert d’embryon est ce que l’on appelle le trilaminaire, la triple ligne ou le «grain de café», caractéristique de la phase folliculaire avancée. Elle est formée de deux lignes externes hyperéchogènes qui représentent l’union entre l’endomètre basal et le myomètre; deux bandes hypoéchogènes qui constituent la couche fonctionnelle de l’endomètre; et enfin une ligne centrale hyperéchogène, la lumière de la cavité.

La littérature suggère que la gamme normale de l’épaisseur de l’endomètre serait une limite inférieure de 6 mm et la limite supérieure de 20 mm. L’implantation est improbable en dehors de ces plages. Une épaisseur d’entre 7 et 9 mm au moment périovulatoire est considérée comme idéale sur le papier; cependant, avec des endomètres de 6 mm, on obtient des taux de réussite raisonnables.

Comment améliorer l’endomètre avant un transfert d’embryons ?

Les patientes de PMA qui suivent un cycle de substitution pour le transfert d’embryons congelés ou issus du don doivent suivre un traitement hormonal avec oestrogènes et progestérone pour une préparation endométriale correcte qui permette l’implantation des embryons.

En cas de FIV avec transfert d’embryons frais, il est simplement nécessaire d’administrer la progestérone pour la croissance endométriale.

Comment épaissir un endomètre fin ?

Si l’endomètre est trop fin, moins de 6 mm, il est difficile d’obtenir une grossesse et la naturopathie peut ne pas être suffisante pour l’épaissir. Dans ce cas, le gynécologue peut prescrire un traitement hormonal avec oestrogènes et progestérone pour stimuler la croissance endométriale comme par exemple les médicaments Meriestra et Progynova.

Qu’est-ce que l’huile d’onagre et comment aide-t-elle à épaissir l’endomètre ?

L’huile d’onagre est une huile essentielle riche en phytoestrogènes connue comme l’huile de la femme grâce aux bénéfices qu’elle apporte à son organisme.

Parmi ces propriétés, sa fonction vasodilatatrice qui permet l’amélioration du développement endométrial en plus de réduire le risque d’hypertension artérielle.

Souvent les patientes qui se présentent dans mon cabinet me disent « je suis à mon troisième protocole de FIV, ça ne marche pas! Pourtant les follicules se développent bien, le spermogramme de mon conjoint est dans la norme, toutes les conditions sont optimales, je suis désespérée ! Mais sachez que des solutions existent.

Le plus souvent ces femmes ne sont pas encore au courant, mais leurs FIV n’aboutissent pas à une grossesse, car elles ont un endomètre trop fin au moment du transfert. Parfois elles savent qu’elles ont un endomètre un peu fin mais sans plus de détails. Elles me disent « Ah oui ! Mon gynécologue m’a prescrit de l’anticoagulant… ». Mais sans vraiment savoir pourquoi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :