Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
photo of woman meditating
Naturopathie

Est possible de réguler son taux de progestérone naturellement ?

Vous aimeriez booster vos taux de progestérone sans avoir recours à des solutions synthétiques ou médicamenteuses. Il existe justement des solutions naturelles pour cela ! Augmenter naturellement sa progestérone, c’est possible. Voici les solutions naturelles qui s’offrent à vous.

Tout d’abord qu’est-ce que la progestérone ?

La progestérone est une hormone clé pour les femmes. Elle intervient dans le cycle menstruel et dans l’ensemble de la fertilité de la femme. En somme, c’est une hormone sexuelle produite par les glandes surrénales et les ovaires. La progestérone est donc très importante pour la santé des femmes et elle tient un rôle clé dans le système reproducteur féminin. Du cycle menstruel au développement du fœtus : elle est indispensable au bon déroulement d’une grossesse. Mais aussi à l’équilibre hormonal général des femmes (1).

Le déséquilibre hormonal et ses conséquences

L’équilibre hormonal est d’ailleurs indispensable pour permettre une grossesse. Les hormones féminines travaillent en harmonie pour favoriser le déclenchement de l’ovulation et le départ de la grossesse. À ce titre, un déséquilibre dans le taux de progestérone peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de la femme… et le bon déroulement d’une grossesse (2). Cela peut causer l’infertilité, augmenter les symptômes liés au syndrome prémenstruel, augmenter les risques de faire une fausse couche, favoriser la dépression ou la prise de poids… Le déséquilibre hormonal peut aussi générer une dysfonction au niveau de la thyroïde !

Éviter les aliments et plantes influents sur les niveaux d’œstrogène

Les taux de progestérone et d’œstrogène chez la femme doivent être équilibrés : c’est indispensable pour le maintien de la santé (3). Or, certains aliments ont tendance à augmenter nos taux d’œstrogène et à mettre à mal l’équilibre hormonal général. Un excès d’œstrogène et un faible niveau de progestérone peuvent favoriser des troubles physiques et psychologiques, et notamment l’infertilité. Il faut donc veiller à équilibrer ces deux types d’hormones grâce à notre alimentation.

green peas
Photo by R Khalil on Pexels.com

Les aliments et plantes à éviter sont la lavande, le réglisse, l’agripaume, les baies de palmier nain, l’huile de théier, l’actée à grappes bleues et noires et le houblon (et oui attention à la bière, mesdames). Il faudra aussi faire attention aux sources de phyto-œstrogène comme le soja, l’avoine, le fenouil, le lin, l’orge, le maïs… S’il n’est pas question d’en arrêter la consommation, elle doit rester maîtrisée. Bien sûr, il faudra aussi favoriser les sources de progestérone comme les céréales complètes et les aliments riches en fibres. Les œufs et les produits laitiers sont aussi des sources de progestérone que l’on peut privilégier. Et ce, même si l’on ignore encore comment la progestérone des aliments est assimilée par l’organisme.

Augmenter les apports en vitamine C et en vitamine B6

Les vitamines sont indispensables à la santé de l’être humain. Or, elles jouent toutes des rôles bien précis dans l’organisme et certaines participent au maintien des niveaux de progestérone (4). C’est le cas de la vitamine B6, qui est nécessaire à la production de progestérone. Mais elle l’est aussi à la décomposition de l’œstrogène dans le foie. D’ailleurs, la vitamine B6 est également une vitamine clé de la grossesse et de la fertilité. Enfin, cette vitamine soulage les symptômes liés à la ménopause chez la femme.

Il est donc nécessaire de la privilégier lorsqu’on cherche à augmenter naturellement sa progestérone. On trouve de la vitamine B6 dans les légumineuses (pois chiche, notamment), dans les poissons (saumon, thon, morue), dans les oléagineux (noisettes, pistaches) ainsi que dans les graines (tournesol, lin, sésame…). Cette vitamine se trouve aussi dans les bananes, dans les champignons shiitake ainsi que dans les volailles, les viandes rouges maigres, les fruits de mer et les abats.

La vitamine C joue de multiples rôles pour notre bien-être. La prise quotidienne de vitamine aide à augmenter la production de progestérone dans l’organisme. Ici aussi, les sources sont multiples : jus d’argousier, agrumes, acérola et autres fruits en règle générale. D’ailleurs, les fruits sont également des sources d’antioxydants, qui favorisent le bon fonctionnement des fonctions de notre organisme, dont le système lymphatique.

Augmenter naturellement sa progestérone avec les graisses insaturées

Les bons lipides (ou bonnes graisses) sont à favoriser au quotidien pour augmenter naturellement sa progestérone. Dans ce cadre, il faut favoriser les graisses insaturées et éviter les graisses trans ainsi que les graisses saturées. Les bonnes graisses se trouvent dans les fruits secs (ou oléagineux), les huiles (notamment l’huile d’olive), le poisson, les viandes maigres et l’avocat. Pensez à consommer de bons lipides au petit-déjeuner pour en profiter tout au long de la journée. Et réduisez votre consommation d’aliments frits et d’aliments industriels.

Favoriser le zinc et le magnésium dans votre alimentation

Le zinc est un minéral indispensable à notre système immunitaire, mais pas seulement. Il joue un rôle important dans la santé hormonale. Pour augmenter naturellement sa progestérone, il faut miser sur de plus grands apports en zinc. Celui-ci va contribuer à augmenter vos niveaux de FSH (hormone folliculo-stimulante), et ainsi favoriser l’ovulation. Cela aura pour effet de stimuler les ovaires, qui seront plus efficaces dans leur production de progestérone. Dans votre alimentation, privilégiez les sources de zinc qui est les viandes rouges maigres, les fruits de mer, le chocolat, la pastèque, les graines de citrouille et la citrouille, les pois chiches et légumineuses…

Dans une autre mesure, il est également conseillé d’augmenter ses apports en magnésium pour booster la production de progestérone dans l’organisme. Le magnésium est essentiel dans le maintien de l’équilibre hormonal des femmes (5). Il est possible de favoriser ses sources naturelles : eaux minérales, épinards, haricots, graines et grains entiers, noix, courges…

Réduire votre stress avec la méditation ou les plantes

Le stress est le pire ennemi de la production de progestérone et de l’équilibre hormonal (6). Il ne faut pas sous-estimer ses effets néfastes sur la santé. Privilégier une alimentation antioxydante permet, dans un premier temps, de lutter contre le stress oxydatif causé par les radicaux libres. Les plantes adaptogènes contribuent aussi à réduire toutes les formes de stress : émotionnel, oxydatif, physique. Vous pourrez profiter des bienfaits des plantes adaptogènes en réalisant régulièrement des cures à base de compléments alimentaires.

D’autre part, il vous appartient de lutter contre le stress émotionnel au quotidien pour augmenter naturellement votre progestérone. Pour cela, il faut en identifier les causes et les éliminer, dans la mesure du possible. Vous pouvez également pratiquer des activités physiques, de la méditation ou du yoga, afin d’évacuer le stress et les tensions régulièrement. Faire de son bien-être mental une priorité est indispensable pour augmenter naturellement sa progestérone.

woman in black tank top and black pants sitting on concrete floor
Photo by RF._.studio on Pexels.com

Augmenter naturellement sa progestérone avec des plantes

Traditionnellement, l’igname sauvage s’utilise dans le traitement de divers symptômes de la ménopause (7). Mais certains des principes actifs de cette plante sont des précurseurs de la progestérone. Pour augmenter naturellement sa progestérone, il est possible d’avoir recours à cette plante, qui s’avère d’une grande efficacité (8). Des cures régulièrement aideront à retrouver un certain équilibre hormonal.

D’autre part, comme nous venons de le préciser, les plantes adaptogènes peuvent aider à lutter contre le stress. Plus précisément, elles limitent la production d’hormone du stress : le cortisol. En effet, notre corps transforme la progestérone en cortisol lorsqu’il est soumis à toute forme de stress. Les meilleures plantes adaptogènes sont le ginseng de Corée, la rhodiola rosea et l’astragale.

D’autre part, la bardane, le chardon-Marie et le pissenlit favorisent le travail d’élimination du foie. À ce titre, ils l’aident à décomposer les hormones et à les éliminer lorsque leur tâche est accomplie. Stimuler le travail du foie permet de maintenir un meilleur équilibre hormonal général dans l’organisme.

Perdre du poids pour augmenter naturellement sa progestérone

Les études scientifiques ont prouvé que le taux de progestérone pouvait varier en fonction du poids (9). Une perte de poids de l’ordre de cinq kilogrammes génère une hausse significative des taux de progestérone. Pour cela, il est indispensable d’améliorer ses habitudes alimentaires et de pratiquer une activité physique. L’idée étant de perdre du poids sainement, afin de ne pas provoquer involontairement de bouleversements hormonaux.

Pour perdre du poids, il faut donc adopter une meilleure hygiène de vie, favoriser les fruits et les légumes, privilégier les bonnes sources de graisse et bien sûr : faire du sport. N’hésitez pas à vous faire suivre par des professionnels de santé dans votre perte de poids. Celle-ci vous sera bénéfique si elle s’ancre dans de bonnes habitudes de vie. Améliorez et augmentez votre perte de poids avec des compléments alimentaires naturels et brûleurs de graisses comme le curcuma (10), le gingembre ou le citron  !

Augmenter naturellement sa progestérone : l’essentiel

Vous l’aurez compris lors de votre lecture : pour augmenter naturellement sa progestérone, il faut adopter de meilleures habitudes de vie. Une alimentation équilibrée, une pratique sportive régulière et des activités antistress vous aideront à rééquilibrer vos taux d’hormones. Bien entendu, en cas de doute, et si vous pensez souffrir d’un déséquilibre hormonal quelconque, il est indispensable de consulter un professionnel de santé. Cet article est une source d’informations précieuses, mais il ne remplace pas un diagnostic médical.

Source : NATURA FORCE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :