Recettes

Un réveillon qui rime avec plaisir et sans culpabilité

Même allégé en gras et en sucre, le dîner du grand soir n’est ni triste, ni cheap. La preuve par ici ….

Snacks apéro

Des chips de légumes (carotte, patate douce, betterave…) coupées fin au robot, puis vaporisées d’huile puis séchées plusieurs heures au four. Des minis chaussons de feuilles de brick garnies d’épinard frais + feta. Des champignons farcis avec fromage blanc/persil/citron. Des verrines garnies de crevettes, avocat… + chantilly légère montée avec du fromage blanc 0% et du blanc d’œuf.

Cocktails et boissons

A l’apéro, une flûte de Champagne (80 à 100 kcal) est admise. Parfait le jus de légumes ou le cocktail sans jus de fruits ni sodas comme le mojito en limitant le sucre à 1 c. à c. et le rhum à 2 cl par personne. A table, un verre d’eau pour la soif et un autre de vin pour le plaisir. Blanc ou rouge, peu importe, à condition d’éviter les vins à fort degré d’alcool, énergétiques, et les liquoreux (Sauternes, Monbazillac…) qui cumulent alcool et sucre.

Entrée

Des fruits de mer en tenue de gala : huîtres gratinées avec sauce légère au champagne et chapelure, gambas flambées, gratin d’écrevisses, Saint-Jacques poêlées au piment d’Espelette sur salade verte. Ou une terrine de poisson haut de gamme (saumon, sole, Saint-Jacques, bar) et légumes variés en gelée ou avec un appareil léger (crème légère + blanc d’œufs + herbes fraîches).

Plat

Oui à la dinde, le gibier, le filet mignon de porc ou les poissons (bar, sole…) maigres et riches en protéines. Pour du moelleux sans matières grasses, on poche avant de rôtir ou on cuit dans un sac de cuisson ou en croûte de sel. En accompagnement, des flans de légumes individuels (poireau, carotte, brocoli… + œufs, crème allégée, lait et herbes, au bain-marie) ou de grosses pommes de terre au four farcies de petits légumes…

Dessert

Des fruits twistés en sorbets, gratins, soupes, carpaccio ou un soufflé au Grand-Marnier et à l’orange. Pour plus d’effet, on présente en verrine : cerises surgelées mélangés à des dés de gâteau au chocolat et recouverts de chantilly light pour une forêt Noire revisitée ou ananas rôti et pain d’épices grillé pour un crumble exotique… Ou on allège la bûche tradi en remplaçant la crème au beurre par une pâtissière aromatisée au cacao, à la vanille, aux fruits confits.

Mignardises

Des fruits déguisés sous une ganache au chocolat noir, des pâtes de fruits épicées en remplaçant une partie du sucre par de l’agar agar, des macarons au chocolat (blanc d’œuf, édulcorant, poudre d’amandes et cacao amer), des bûchettes de chocolat en roulant un mélange chocolat noir + poudre d’amande dans des feuilles de brick, des mousses chocolat noir + blanc d’œuf.

Noël, ça s’arrose… avec modération !

Une recette exceptionnelle pour un jour exceptionnel

Terrine de sole et saumon sauce verte

Tapisser un plat en avec du papier cuisson. Disposer 200 g de filets de sole. Dans 160 g de filets de saumon, découper 6 longues bandes. Mixer le saumon restant, par la suite incorporer 1 blanc d’œuf en neige puis 50 ml de crème fraîche à 0%. Ajouter 1 c. à c. de baies roses écrasées, sel, poivre. Remplir la terrine en alternant mousse et bandes de saumon. Couvrir de papier cuisson et cuire 45 min. Pour la sauce, faire revenir dans 1 c. à c. d’huile d’olive 1 oignon et 1 poireau émincés. Ajouter 30 ml de lait écrémé ou de lait végétal et 60 ml d’eau. A part, délayer 1 c. à c. de Maïzena dans 2 c. à s. de lait, puis verser dans la sauce, sel, poivre. Cuire 25 min à feu doux. Equeuter ¼ de sachet de mâche, mixer et ajouter à la sauce. Servir avec la terrine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :