Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
baby bed blue blur
Naturopathie

Préparer la chambre de bébé au naturel

Des parents bien attentionnés choisissent avec amour le mobilier de la chambre de leur bébé, pour que celle-ci soit confortable dès son arrivée à la maison. Mais fait-on attention à la composition de ce jolie mobilier ?

On trouve ainsi plus de 300 substances chimiques, dont le PVC, le plomb, les phtalates ou encore les bisphénols… 

Heureusement, certaines marques comprennent autant ces enjeux que les inquiétudes des parents, et proposent des alternatives de qualité.

Aménager sans matières nocives la chambre de bébé

Avant que votre nourrisson n’emménage chez vous, vous aurez probablement envie de décorer sa chambre pour l’accueillir dans le nid le plus douillet possible. Soyez vigilant.e.s, certaines matières sont à éviter dans la chambre d’un bébé. Malheureusement, certains fabricants de meubles pour enfants oublient que si l’esthétisme, le confort et le côté pratique comptent beaucoup, la santé de l’enfant reste un facteur essentiel à prendre en compte. 

Quelle peinture choisir pour décorer l’univers de votre enfant ?

Dans votre pot de peinture, s’il y a de la couleur, c’est qu’il y a des métaux lourds. Ils portent par exemple le nom d’arsenic ou de chrome. Il y a aussi de l’éther de glycol, substance toxique pour le sang et entraînant des complications lors de la conception d’un enfant. 

Lorsque la pièce nécessite un petit rajeunissement, choisissez uniquement des peintures à l’eau, sans composants organiques volatils  (COV). Assurez-vous la présence de la mention ‘Emission dans l’air intérieur A+ ». 

Et pour exclure toute appréhension, aérez la pièce un maximum avant d’y accueillir votre nourrisson.

Un lit décoré et sans danger pour la santé de votre nouveau-né

Là encore, des particules nocives pour la santé de votre bébé se cachent et passent presque inaperçues. C’est le cas avec les lits pour enfants avec un décor en mélaminé ou stratifié. Si votre enfant porte tout ce qui passe à portée de sa menotte à sa bouche, c’est encore pire, car ces substances sont cancérigènes. Lors du choix du lit, intéressez-vous sa composition, mais aussi au type de vernis utilisé par le fabricant.

Si vous le pouvez, orientez-vous vers des lits en bois massifs, peints avec des peintures non-toxiques. Quand le budget est trop serré pour ce type de mobilier, n’hésitez pas à acquérir des lits d’occasion. Ils auront eu dans leur vie passée le temps nécessaire au dégagement d’un maximum de COV, et seront donc moins dangereux pour la santé de bébé.

Choisir une table à langer sans danger pour bébé

La table à langer contient parfois des mélanges de particules appelés « HDF ». C’est le cas des meubles conçus en bois aggloméré. Ce composant émet dans l’air des COV nocifs, et durant plusieurs années. Comme pour le lit, préférez les tables à langer en bois massif, et n’hésitez pas à acheter des meubles d’occasion si les neufs creusent un trou dans votre portefeuille. 

Pour tout meuble neuf récemment monté, il est conseillé de le placer dans une pièce autre que la chambre de votre enfant. Quatre semaines sont nécessaires pour évacuer un maximum de substances nocives. 

Accrocher des rideaux non-toxiques

Lorsqu’ils contiennent des métaux lourds, ils deviennent de dangereux perturbateurs endocriniens. Et quand ils sont colorés, résistants et infroissables, la recette inclut aussi du formaldéhyde. Non content d’être cancérigène, il entraîne également des irritations des voies respiratoires et des yeux. Pour éviter ces désagréments à votre nouveau-né et à la famille en général, optez pour des rideaux 100% coton certifié Oeko-tek ou Gots.

Source : petitbison.fr

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :