Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Ayurveda,  Naturopathie

Le Tulsi, mon bouclier du moment

Le tulsi aussi appelé basilic sacré est considéré en Inde comme « la Reine des plantes » en raison de ses propriétés purificatrices et apaisantes du corps et de l’esprit. Il est utilisé depuis des milliers d’années pour augmenter l’adaptabilité au stress et l’endurance, détoxifier l’organisme et rétablir l’équilibre et l’harmonie.

Cela fait longtemps que je recherche la perle rare. La plante qui serait aussi bonne pour mon corps que pour mon esprit. Ce jour est arrivé lorsque j’ai entendu parler du basilic sacré.

Au départ, le basilic (Ocimum basilicum) n’évoquait rien d’autre pour moi que la cuisine méditerranéenne. À part cuisiner avec, je ne voyais pas bien quelle vertu médicinale il pouvait receler. Mais son proche cousin, le basilic sacré, ou tulsi (Ocimum tenuiflorum ou Ocinum sanctum), m’a fait changer d’avis.

« Basilic » signifie en grec ancien « royal ». Ce nom est vraisemblablement dû au basilic dont nous parlons aujourd’hui, le basilic sacré, lui aussi originaire d’Inde, et appelé là-bas la reine des herbes. Et ce n’est pas en vain, puisque ses vertus dépassent largement celles du basilic de cuisine.

Le tulsi est à ce point sacré que la tradition indienne ne manque pas de noms pour évoquer ses vertus médicinales : « l’incomparable », « la mère-médecine de la nature »… au point de tenir une place centrale dans certaines formes de la spiritualité hindoue.

Le respect qui l’entoure est tel qu’on ne le consomme qu’en tant que remède, à part des repas. Et le pire sacrilège que l’on puisse commettre à son égard est de le manger en même temps que de la viande.

Si le basilic sacré suscite une telle attention, c’est parce que ses vertus sont très nombreuses et attestées de longue date. Une abondante littérature en témoigne : il permet de purifier, de clarifier, d’alléger notre corps et notre esprit.

C’est ce qui en fait une plante tout à fait indiquée contre les méfaits de notre mode de vie moderne, car le tulsi donne la force à notre esprit de résister au stress sous toutes ses formes.

Il est tout aussi efficace sur le corps : de nombreuses études attestent de son pouvoir détoxifiant, anti-infectieux et anti-inflammatoire.

Il soulage ainsi doublement notre organisme : et de la pression psychologique, et de la pression physique que font peser les menaces bactériennes et toxiques de notre environnement.

En un mot : le basilic sacré remet tous vos compteurs à zéro. C’est donc la plante idéale pour prendre un nouveau départ !

La divinité faite plante 

Le tulsi est tellement sacré en Inde que deux mythes lui sont consacrés. L’un d’eux le divinise sous la forme de la déesse Vrinda, dont les domaines de prédilection sont la fertilité et l’abondance. Il est également le symbole de la féminité idéale et de la maternité.

Aussi le basilic sacré est-il considéré en Inde comme la plus sainte de toutes les plantes, le seuil entre les cieux et la terre. Cette sainteté rejaillit sur chacune de ses parties : feuilles, tige, fleur, racine, huile et graine.

Elle est donc ni plus ni moins la divinité faite plante. Même le sol qui l’entoure est saint. Son culte a ainsi été tenu pour une branche à part entière de l’hindouisme.

D’ailleurs, on se sert de son bois ou de ses graines pour fabriquer des chapelets qui aideraient à la concentration et à la méditation. Il aurait également le pouvoir de combattre la pollution aérienne, et c’est à cette fin qu’il a été planté autour du Taj Mahal: pour empêcher le marbre blanc de noircir!

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :