Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
woman curled up in armchair
Naturopathie

Le rôle de la naturopathie dans la prise en charge de l’endométriose

L’endomètre est le tissu qui tapisse l’utérus. Sous l’effet des hormones (oestrogènes), au cours du cycle, l’endomètre s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse, et s’il n’y a pas fécondation, il se désagrège et saigne. Ce sont les règles.

Chez la femme qui a de l’endométriose des cellules vont remonter et migrer via les trompes. Le tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l’utérus provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens, (endométriomes) dans les organes colonisés. Cette colonisation, si elle a principalement lieu sur les organes génitaux et le péritoine peut fréquemment s’étendre aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire.

Les symptômes les plus communs de l’endométriose

  • douleurs abdominales et pelviennes;
  • crampes au moment des règles,souvent avec la douleur chronique et parfois sévère entre les périodes;
  • constipation due à des adhérences ou diarrhée;
  • ballonnements;
  • l’inflammation;
  • douleur lors des relations sexuelles;
  • problèmes urinaires;
  • maux de dos;
  • fatigue chronique;
  • certaines femmes signalent également des saignements vaginaux anormaux.

L’inflammation chronique conduit à une accumulation de tissu cicatriciel qui provoquent des « adhérences » ce qui fige les organes comme les intestins et la vessie, ce qui crée des douleurs fréquentes à l’évacuation, à la miction et aux rapports sexuels.

Elle touche potentiellement toutes les femmes réglées. Et lorsqu’on les interroge, la plupart des femmes atteintes sévèrement par cette maladie se plaignent d’avoir souffert depuis la puberté de douleurs gynécologiques.

L’endométriose est une maladie complexe. On a même coutume de dire qu’il n’y a pas une mais « des » endométrioses car cette maladie ne se développe pas de la même façon d’une femme à l’autre…

Il n’existe pas de certitudes concernant l’endométriose si ce n’est qu’elle revêt différentes formes à différents endroits selon différentes proportions d’une femme à l’autre.

Aujourd’hui, l’endométriose est diagnostiquée, souvent par hasard, avec un retard moyen de cinq années, durant lesquelles la maladie a eu le temps de causer des dommages notables à différents organes. Les médecins spécialistes de l’endométriose s’accordent à dire que la maladie toucherait 1 femme sur 10. Ce chiffre concerne  les femmes pour qui le diagnostic a été posé. Il est donc probable que l’endométriose touche plus de femmes encore.

Que peut faire la naturopathie pour une femme qui souffre d’endométriose ?

La naturopathie grâce à de nombreuses méthodes, peut  aider à vous soulager avec des méthodes naturelles : 

  • Tout d’abord par la nutrition
  • La micro-nutrition, pour pallier à certaines carences, renforcer votre organisme, vous garder en forme.
  • L’aromathérapie et la phytothérapie contre l’endométriose. Les plantes peuvent également vous aider à trouver un équilibre, atténuer les douleurs, reminéraliser votre corps, vous détendre et trouver le sommeil…La naturopathie va vous accompagner avec des méthodes naturelles
  • et bien d’autres techniques pour soulager les troubles qui accompagnent l’endométriose

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :