Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Naturopathie

Au secours, j’ai 30 ans et encore de l’acné

Eh oui, chaque mois c’est la valse des hormones, on me parle beaucoup d’acné en ce moment en consultation, sachez que chez la femme la production fluctue tout au long de la vie (puberté, cycles menstruels, grossesse, ménopause) avec pour beaucoup d’entre nous des effets visibles sur notre peau. On connaît l’acné juvénile, un désagréable rite de passage à l’adolescence, mais c’est aujourd’hui l’acné adulte qui est de plus en plus répandue.

Beaucoup d’entre nous développent une acné tardive et selon les statistiques, plus de 70% des femmes seraient sujettes à ce trouble au moins une fois au cours de leur vie. Sa nature cyclique, directement liée au cycle menstruel et à l’apparition de boutons juste avant les règles sont significatifs. D’autres facteurs, liés au mode de vie, déclenchent et aggravent l’acné. Identifier la cause de cette acné peut parfois s’avérer complexe. L’acné est une réaction inflammatoire, qui peut être hormonale dans le cas de l’acné kystique, et qui prend la forme de pores obstrués remplis de sébum, de cellules mortes, et d’autres débris.

On n’est pas très avancées, avec tout ça ! En fait il n’y a pas une cause mais des causes susceptibles de déclencher de l’acné : l’hérédité, les hormones féminines (œstrogènes et progestérone), le stress sont les principaux facteurs mais aussi le tabac, la pollution, le soleil, l’utilisation de produits cosmétiques comédogènes et une mauvaise hygiène de vie. « Votre corps réagit au stress en produisant plus de cortisol (hormone du stress), ce qui engendre une stimulation excessive des glandes sébacées. Celles-ci produisent du sébum, qui est ensuite stocké dans vos pores, ou les bactéries sont emprisonnées. Cette hormone nous permet de faire face en cas de stress et est très utile à petite dose pour notre équilibre.

Le problème est que notre vie moderne provoque une production constante de cortisol. Cette hormone du stress génère de l’inflammation et augmente les risques d’infection bactérienne au niveau des pores de la peau, provoquant ainsi des boutons. Alors oui, le niveau de stress influe sur la sécrétion des hormones. Notre état physique est directement lié à notre état émotionnel.

Le Face mapping, pour savoir d’où cela vient !

Notre peau est un organe qui nous protège contre les agressions extérieures mais c’est aussi un émonctoire, qui va évacuer les toxines en excès que le corps n’a pas réussi à éliminer. La peau est le reflet de notre organisme et le miroir de nos émotions, de notre santé intérieure, ce qui est la base du concept beauté In & Out pour guérir votre peau, il faut prendre soin de votre alimentation et des soins que vous appliquez sur votre peau.

D’après la médecine chinoise il est possible de connaître l’état des organes en observant la zone du visage ou apparaissent les boutons, c’est le Face Mapping. Pour l’avoir testé moi-même, je vous confirme que cela fonctionne vraiment. Le face-mapping est une cartographie des différentes zones du visage. Du haut du front jusqu’au cou, toutes les zones du visage sont reliées à un organe interne. En somme, si vous avez des boutons dans telle zone, cela signifie que vous avez probablement des dérèglements dans un système (digestif, respiratoire, etc.). Dans cette approche, chaque organe a une fonction physique mais aussi émotionnelle (peur, colère, tristesse, joie…).

Sur le front : zone liée à des problèmes digestifs en haut du front et en bas du front problèmes liés au cœur, au stress. On chouchoute son intestin en lui apportant les bonnes fibres pour faciliter un bon transit et on peut même remplacer un repas par semaine par une mono-diète ou une cure de jus de légumes pressés à froid et ainsi laisser son système digestif et sa peau au repos.

Sur le bas du front : zone liée au stress, on prend du temps pour soi et on se détend avec un massage, une méditation ou un bain chaud !

Entre les sourcils : l’espace entre les sourcils symbolise un problème de foie. Le foie est un acteur majeur pour l’équilibre hormonal de la femme, il est chargé de nettoyer et recycler nos déchets, dont certaines hormones. S’il est surchargé c’est la peau qui prend le relais. On le soutient avec des tisanes de romarin, chardon-marie…

Sur le nez : les boutons sur le nez signifient que vous avez peut-être un excès de cholestérol. On veille à consommer de bons acides gras et on limite les graisses saturées.

Sur les tempes et les oreilles : les boutons présents sur cette zone traduisent des soucis au niveau des reins. On agit sur les reins en buvant des infusions de tisane dépurative cutanées en tisane bardane, pensée sauvage, ortie.

Sur les joues : l’acné sur les joues correspond à la zone des poumons. On s’oxygène et on fait du sport !

Sur le côté du menton, les maxillaires : cette zone est la plus sensible aux dérèglements hormonaux. Le stress émotionnel touche également cette zone. On apprend à gérer son stress et on adopte une bonne hygiène de vie.

Au milieu du menton :  cela peut signifier que vous avez de petits problèmes d’intestins ou d’estomac. On fait attention à ce que vous mettez dans votre assiette.

Sur le cou et la poitrine : ces boutons sont liés au stress.

Que faire en cas de crise ?

En premier lieu, nettoyez votre peau avec des produits naturels et non décapants avec des savons au pH neutre et privilégiez une hydratation respectueuse de votre peau. Il faut nettoyer sans agresser, en utilisant des produits doux et non des détergents. Une à deux fois par jour, c’est suffisant. Et surtout, il ne faut pas toucher aux boutons car cela crée des plaies qui peuvent s’infecter et donner des cicatrices par la suite.

Attention aussi au maquillage utilisé, Avoir de l’acné n’empêche pas de se maquiller mais il faut bannir les poudres, qui ont tendance à obstruer les pores, et préférer une crème hydratante teintée.

Lorsque les boutons sont là, on peut appliquer une goutte d’huile essentielle de lavande vraie et/ou tea tree à diluer dans une huile végétale en application locale (tester avant dans le creux du bras afin d’éviter d’éventuelles allergies). Les hydrolats, notamment ceux de lavande, géranium rosat, romarin peuvent être de grands soutiens en cas d’acné, à vaporiser sur le visage après nettoyage de la peau.

Et puis surtout, on se détend et on apprend à gérer son stress grâce avec des méthodes qui ont fait leurs preuves, comme le yoga, la méditation, les exercices de respiration et le sport, qui permet également d’éliminer les impuretés. On fait plus attention à son hygiène de vie et on veille également à avoir un bon sommeil : la nuit, le corps se régénère et se détoxifie mais régule également certaines hormones qui contribueront à un bon équilibre physique et psychique.

Les 10 gestes à privilégier !

Comme vous l’avez compris, l’approche holistique prend en compte tous les plans de l’être humain, de ses manifestations physiques à son état mental, émotionnel, ce qui se passe à l’intérieur se voit à l ‘extérieur. Voici quelques conseils pour vous aider à adopter les bons réflexes pour une belle peau !

1. On limite les sucres raffinés : céréales sucrées, pâtisseries, pain blanc, biscuits, boissons sucrées, pâtes alimentaires… Plus on consomme de sucre et plus le corps produit de l’insuline, une hormone qui régule le taux de sucre dans le sang. Une quantité importante d’insuline provoque une surproduction de sébum et un épaississement de la peau qui devient grasse, terne, sujette aux imperfections.

2. On limite les graisses saturées(charcuteries, plats industriels, fast food..) En effet, les produits transformés présentent des listes longues de graisses et sucres ajoutés, mais aussi d’additifs (colorants, arômes), conservateurs et perturbateurs endocriniens.

3. On limite les produits laitiers car leur richesse en acides gras a tendance à empirer l’état inflammatoire et donc à favoriser les boutons.

4. On apporte du vivant dans son alimentation : Une alimentation plus riche en vitamines, minéraux, enzymes en consommant des fruits, légumes frais, jus de légumes pressés à froid, graines germées, algues. On combat l’inflammation et on favorise la cicatrisation avec le zinc (poissons, fruits de mer, légumineuses).

5. On fait le plein d’oméga 3 : Pour son action anti-inflammatoire et son rôle dans l’hydratation de la peau, on n’oublie pas de manger des poissons gras (harengs, sardines, anchois…), fruits à coque (noix, pistaches, amandes, etc.), huiles de colza, huile de lin, cameline, chanvre.  

6. On ajoute des aromates dans son assiette avec des herbes comme le thym, romarin, coriandre, persil. On pense aussi au curcuma et au gingembre pour leur action anti-inflammatoire.

7. On freine sur l’alcool : L’alcool est mauvais pour notre peau, endommage notre foie et déshydrate l’épiderme. N’oublions pas que l’alcool c’est aussi du sucre et qu’il agit aussi sur l’état de notre peau.

8. On boit de l’eau filtrée et peu minéralisée pour évacuer les toxines et hydrater nos cellules, de 1,5l à 2l /jour.

9. On se met au sport : Le sport libère des endorphines (hormones du bien-être) dans l’organisme. Ces hormones vous aident à vous sentir mieux et à vous détendre.

10. On se relaxe : bains chauds, hamamm, sauna, massage participent au bien-être et à la détente et aide en même temps à évacuer les toxines.

Source : atelier nubio

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :