Naturopathie

Votre alimentation d’hiver, prévention des maladies hivernales

La grippe et la gastro sont là ainsi que toutes les pathologies ORL (rhume, rhinopharyngite, sinusite, angine, otite…). Le premier réflexe à avoir, en plus d’un accompagnement thérapeutique, est d’adopter une alimentation spécifique. C’est la condition indispensable à une guérison plus rapide.

« Que ton aliment soit ton médicament et que ton médicament soit ton aliment », je vous l’avais dit dans mon premier article ^^

Hippocrate est notre référence en terme de nutrithérapie ! Comment composer votre assiette ?

Quand vous êtes malades, votre corps lutte pour vous protéger contre ses agressions et malgré ces efforts, votre corps tout entier et son système immunitaire sont affaiblis… Votre métabolisme est ralenti (vous avez moins faim lorsque vous êtes malade), vos muqueuses sont enflammées et la production de mucus qui en découle n’arrange rien.

Ne pas trop manger, de toute façon, vous ne devriez pas avoir très faim !

Maintenant que vous connaissez la clé d’un rétablissement plus rapide, voyons à quoi ressemble votre assiette en cas de pathologie de l’hiver…

 VOTRE ALIMENTATION SPÉCIAL HIVER

  • Avez-vous entendu parler du régime hypotoxique ?

Les aliments qui aident votre corps dans son processus de guérison sont principalement :

– les crudités

– les légumes cuits

Ils vont vous apporter tout ce dont vous avez besoin : les vitamines, les minéraux, les enzymes, les antioxydants indispensables pour produire de l’énergie et faire fonctionner au mieux tous vos organes.

Vous pouvez compléter ces aliments avec un peu de protéines de qualité : poisson blanc, œufs coque, viande blanche (bio de préférence), tofu, tempeh.

Les aliments à mettre de côté le temps de l’épisode de maladie sont :

– les produits laitiers : ils favoriseraient l’inflammation des muqueuses et la surproduction de mucus. Il suffit d’ailleurs de les supprimer en cas de pathologies ORL récidivantes chez l’enfant ou l’adulte pour voir une nette amélioration (voire une disparition) des symptômes.

– TOUS les sucres : rapides ou lents peu importe. Les microbes en général se nourrissent de sucre, l’éliminer c’est les priver de nourriture. Simple et efficace ! Mettez donc de côté pour un temps les céréales, le pain, les gâteaux, les fruits secs, les fruits très sucrés, le sucre, les jus de fruits (sauf le citron et les oranges hors des repas).

– les aliments industriels : plat préparés, viennoiseries, sodas, desserts et tout ce qui contient des adjuvants artificiels (colorants, arômes, exhausteurs de goût…)

  • Consommez des boosters de défenses naturelles

Avec les aliments suivants, vous augmentez les performances de vos défenses naturelles :

Des épices : Curcuma, cannelle, girofle, thym, gingembre…

Du citron : un citron pressé avec de l’eau chaude toutes les 2 heures fera des merveilles.

Jus de grenade, jus de myrtille, jus de cranberries… ces jus gorgés d’antioxydants.

  • Intégrez des équilibrants pour votre flore intestinale

Votre intestin, c’est le secret de votre santé ! … à condition qu’elle soit équilibrée. En plus des aliments hypotoxiques, ajouter ceux qui renforcent votre microbiote :

– le vinaigre de cidre non pasteurisé : 2 cuillères à soupe dans un verre d’eau chaude avec du miel, toutes les 2 heures pour récupérer la forme au plus vite !

– le kéfir (lait lacto-fermenté) : un super-aliment utilisé dans le monde entier pour rééquilibrer la flore intestinale.

– les cornichons, la moutarde et les olives noires : tous des probiotiques naturels.

– le miso (pâte de soja lacto-fermentée à utiliser pour les sauces et les soupes)

  • Pour finir, faites un bon drainage !

Avec de l’eau tout simplement… 1,5 L à 2 L minimum par jour, jusqu’à la guérison, en plus des autres boissons.

C’est le seul aliment qui ne nécessite pas de digestion et qui rince le corps de ses déchets.

Préférez de l’eau filtrée ou de l’eau faiblement minéralisée (Volvic, Evian, Mont Roucous, Montcalm).

Dès que votre corps vous le permet de nouveau, maintenez une activité physique durant votre épisode de maladie !

Je vous conseille ce petit régime spécial hiver en accompagnement d’autres soutiens thérapeutiques (plantes ou médicaments si nécessaire). Dans tous les cas, ne la poursuivez pas au-delà de 3 jours.

Petit bonus recette :

Ingrédients pour 4 personnes : 4 carottes, 1 branche de céleri, 2 poireaux, des petits oignons nouveaux, 3 gousses d’ail, 1 bâton de cannelle, du laurier, 1 cuillère a cafe de curcuma, 1 autre de gingembre

Etape 1 : Lavez et coupez tous les légumes.

Etape 2 : Mettez tous les ingrédients dans un fait-tout et recouvrez le tout d’eau filtrée. Laissez cuire à feu doux 30 minutes.

Etape 3 : Sortez du feu et dégustez, pour les plus gourmands, ajoutez un trait de lait de coco !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :