Naturopathie

Soulager la fibromyalgie par la naturopathie

Maladie encore mal connue, la fibromyalgie est un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, douleurs associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil. Un quotidien fatalement pénible et épuisant, auquel la naturopathie pourra apporter confort et sérénité grâce à la mise en place de mesures hygiènes et de diététiques adaptés.

La fibromyalgie, comment se présente-t-elle?

La douleur est le symptôme majeur :

  • Douleurs musculaires locales et disséminées, donc très répandues : une sensibilité dans 11 des 18 points sensibles, dos, nuque, coudes et hanches principalement.
  • Ankylose du matin : raideurs et spasmes surtout le matin et après une immobilité prolongée.
  • Fatigue constante, sommeil perturbé, anxiété, dépression antérieure.
  • Maux de tête, douleurs menstruelles.
  • Symptômes aggravés par le froid et l’humidité.

Ainsi que d’autres symptômes comme : 

  • Céphalées ou fortes migraines
  • Troubles digestifs, diarrhées et/ou constipation, des ballonnements et/ou des nausées
  • Troubles génito-urinaires
  • Etats dépressifs ou d’anxiété
  • Intestin irritable
  • Intolérance au froid, à l’effort
  • Spasmes musculaires
  • Douleurs faciales
  • Engourdissements
  • Picotements de la peau
  • Fourmillements, sensations d’enflures
  • Douleurs thoraciques
  • Troubles vasculaires
  • Difficultés de concentration, trous de mémoire

Je vous arrête tout de suite, ne devenez pas parano, ce n’est pas parce que vous avez l’un de ces symptômes que vous êtes atteints de fibromyalgie, rassurez-vous !

Qui est concerné ?

3 femmes pour 1 homme, elle touche surtout des femmes entre 26 et 40 ans (début de la maladie) plutôt perfectionnistes et surmenées qui ont eu un travail avec des responsabilités importantes et épuisantes, et oui on est toujours embêtée, alors pensez à vous détendre mesdames.

Du point de vue de la naturopathie, la fibromyalgie résulte souvent d’un excès d’acidité dans les tissus du corps. Pour permettre l’évacuation de cette acidité, il convient donc, en premier lieu, de réduire les sources de stress pour le corps et le mental et ensuite d’optimiser le fonctionnement des organes éliminatoires, soit les intestins, les reins, la peau et les poumons.

Coté diététique

Comme vous le savez, l’alimentation a un réel impact sur la santé et encore plus lorsque l’on souffre d’une maladie. Il sera très important de maintenir un équilibre acido-basique, vous avez certainement entendu parler de ça, cela aidera grandement à réduire les douleurs.

Quels aliments éviter :

Il semblerait que les légumes de la famille des solanacées comme les tomates, pommes de terre, aubergines et poivrons verts peuvent provoquer des réactions allergiques et augmenter la douleur. Ces légumes contiennent tous de la solanine, un produit chimique alcaloïde qui a prouvé qu’il pouvait déclencher la douleur.

Vérifiez si votre douleur et votre inflammation s’améliorent en arrêtant de manger ces légumes pendant une semaine ou deux. Il faudra pour cela faire des tests en les évitant puis les ré-introduisant un à un et être attentif à ce qui se passe dans votre corps.

De même, les levures et le gluten (aha le gluten on en parle beaucoup ces derniers temps mais cela a été prouvé) aggravent les douleurs musculaires et articulaires, tandis que la fatigue liée à la fibromyalgie peut entraîner des troubles digestifs, y compris l’intolérance au gluten, à tester.

Éliminez de votre alimentation les édulcorants artificiels ainsi que les additifs alimentaires (vous savez ces ingrédients qui commencent souvent par la lettre E)

Supprimez les produits laitiers, ils stimulent l’inflammation, remplacez-les par des boissons végétales (mis à part soja et avoine).

Supprimez la caféine, les sucres rapides et  l’alcool qui acidifient.

En règle générale, évitez la malbouffe (fast-food, traiteur, restauration rapide…)

Alors que peut-on manger ?

L’idéal est de suivre une alimentation hypotoxique type « régime Seignalet », je vous ai fait un article sur ce régime il y a quelques temps, rapidement vous sentirez votre état de santé s’améliorer, surtout au niveau des douleurs et de la fatigue.

Pour cela, il est important  de consommer les bonnes graisses comme les oméga 3. Les bonnes sources d’acides gras oméga-3 comprennent les graines de lin, l’huile de poisson d’eau froide, les noix et l’huile de canola. On trouve des suppléments d’huile de lin ou d’huile de poisson que vous pouvez prendre tous les jours pour réduire l’inflammation. L’huile d’olive a également prouvé qu’elle pouvait réduire les risques de développer une maladie cardiovasculaire, et diminuer la douleur, car elle contient des acides gras monoinsaturés et réduit le risques de maladies cardio de 19%, c’est énorme ! Quand aux acides gras polyinsaturés, c’est a dire oméga 6 et 3 , il réduisent les risques de maladies cardio de plus de 30%, donc vous pouvez foncer !

Bien s’hydrater : cela parait basique, mais c’est important de bien s’hydrater tout au long de journée, votre objectif : 10 verres d’eau par jour, easy non ?

Une consultation auprès d’un naturopathe peut vous permettre aussi d’y voir plus clair. Il vous conseillera et vous orientera au mieux pour vous aider à devenir autonome.

Douleurs et fatigue

Votre naturopathe pourra vous proposer différentes techniques en fonction de vos besoins personnels. Celles-ci pourront être utiles pour diminuer et /ou gérer les douleurs. Il sera parfois nécessaire de proposer des compléments tels que des oligo-élements pour lutter contre l’acidité, une supplémentation en vitamines pour répondre à certains manques.

L’aromathérapie : les huiles essentielles peuvent être intéressantes contre les douleurs et l’inflammation. Elles ont une action antalgique et  anti- inflammatoire comme l’aspirine, l’huile essentielle de gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) qui contient 90% de salicylate de méthyle.

Les huiles essentielles ont plusieurs champs d’action notamment sur la douleur : Un pouvoir anesthésiant, comme la camomille romaine ou la menthe poivrée, et ont  également un impact par voie olfactive. En effet, elles ont cette capacité d’agir sur les centres nerveux et de diminuer la sensation de douleur ou son intensité.

Attention néanmoins, une utilisation trop fréquente des huiles essentielles peut provoquer certains désagréments , voir une baisse de votre système immunitaire, c’est pourquoi il est bon, d’être suivi par un naturopthe.  Il existe une multitude d’huiles essentielles utiles, le naturopathe vous proposera celles qui correspondent à vos besoins du moment.

L’oligothérapie : les oligo-éléments sont vitaux pour le bon fonctionnement de l’organisme. Dans le cas de la fibromyalgie, le manque de magnésium est très fréquent et une supplémentation  peut s’avérer nécessaire. Le magnésium est un calmant, et le manque de magnésium augmente votre vulnérabilité au stress. L’oligothérapie permet d’obtenir d’excellents résultats dans le cas de la fibromyalgie.

Les fleurs de Bach peuvent aussi être d’un grand secours pour gérer vos émotions.

Et l’activité physique on en parle ?

Il est certain qu’il n’est pas évident de bouger lorsqu’on souffre fréquemment de douleurs et de fatigue, mais l’activité physique rend l’organisme moins acide et permet de se déstresser. Une activité modérée suffit, une demi heure par jour de marche, gym douce, danse, natation vous sera fort bénéfique, l’essentiel est de trouver le sport qui vous convient à vous.

Et le plus important, le sommeil !

Les troubles du sommeil sont fréquents chez les fibromyalgiques, il est important de mettre en place certains rituels pour conditionner votre sommeil.

  • Adopter des horaires de sommeil réguliers 
  • Se réveiller à son rythme 
  • Favoriser activités calmes et la relaxation en fin de journée
  • Instaurer son propre rituel d’endormissement 
  • Se coucher dès les premiers signes de sommeil 

Un naturopathe vous proposera un protocole sur mesure adapté à vos besoins. Il pourra vous proposer une cure détox selon votre vitalité, des stratégies anti-douleurs, anti-fatigue ainsi que des conseils en hygiène de vie, en alimentation  vivante ciblée, ou encore des exercices de relaxation …Une multitude d’outils dans le but d’améliorer votre vie face à la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :