Naturopathie

Retrouvez votre équilibre hormonal naturellement !

Préparer la ménopause et bien la vivre

 Souvent mal vécue par les femmes, plein de préjugés, de points de vue négatifs, cette phase de notre vie est quelque peu dévalorisée par la société actuelle. Alors, on en parle des fameuses bouffées de chaleur ? Où s’ajoute souvent le stress qui va accentuer les effets ressentis : troubles de l’humeur et du sommeil, baisse du désir, prise de poids… et la peur de « vieillir » et de perdre sa féminité.

Heureusement, il n’y a pas de fatalité. L’accompagnement en naturopathie va permettre aux femmes d’être actrices de cette phase de leur vie, de trouver des outils pour simplement passer le cap en douceur et vivre pleinement cette nouvelle phase de leur vie.

Mon conseil naturo pour « survire » à cette phase, testé et approuvé par ma mère 🙂 : Les granules fleurs de Bach (composition : cassonade, infusion aqueuse de fleurs (Honey suckle, Crab apple, Hornbeam, Impatiens, Walnut)).

Atténuer le syndrome pré-menstruel 

Qui se manifeste avant et pendant les règles par des douleurs, de la fatigue, de l’irritabilité, une prise de poids, de l’acné, etc…. Contrairement à l’imaginaire collectif, ce n’est pas une fatalité ! Quelques changements de l’hygiène de vie, un soutien des fonctions de détox du corps permettent souvent de retrouver du confort et du bien-être.

Retrouvez ma semaine détox naturo ici : http://naturopathe-pau.fr/preparer-son-corps-a-lhiver-pour-se-sentir-mieux/

Booster la fertilité et accompagner un projet de conception

De nombreux facteurs environnementaux agissent sur la fertilité : alimentation, rythmes de vie mais aussi pollutions (perturbateurs endocriniens, métaux lourds, etc…) qui sont contenus dans notre alimentation quotidienne ! Les connaitre et y porter attention est aujourd’hui nécessaire lorsqu’on est engagé dans un « projet bébé » que ce soit par des moyens naturels ou dans le cadre d’un protocole médical.

Mon conseil naturo : Priorité à l’alimentation, votre assiette devra se composer de :
– Légumes à volonté et à tous les repas.
– De bonnes protéines : on supprime toutes les viandes transformées tels que la charcuterie, la saucisse et le bacon et on favorise les oeufs bio, les volailles, les petits poissons et les protéines végétales (oléagineux, graines germées, légumineuses, champignons, algues, plantes sauvages…)
– Du bon gras : et oui, le gras favorise la fertilité à condition de choisir les bonnes graisses telles que l’huile d’olive riche en oméga-9 et l’huile de colza riche en oméga-3.
– Des glucides à faible indice glycémique car une bonne fertilité passe par une amélioration de l’insulino-sensibilité (privilégiez les céréales et farines complètes, légumineuses, les oléagineux mais fuyez les sucres, sauf les sucres naturels des fruits).
Enfin, adoptez une alimentation biologique pour éviter les pesticides, les antibiotiques et autres perturbateurs endocriniens.


Bien vivre sa grossesse

 Toutes les femmes rêvent d’une grossesse harmonieuse et sereine, pourtant ce n’est pas si simple de s’y retrouver entre les conseils parfois datés, souvent contradictoires … voire culpabilisants. Pour vous aider à prendre soin de vous pendant cette période particulière, les consultations permettent de voir les indispensables du bien-être pendant la grossesse : aliments, plantes, activités et soins pour faire face aux désagréments de la grossesse et vous préparer à l’accouchement. Sans oublier la préparation émotionnelle qui vous aidera à accueillir votre bébé et le parent que vous devenez. Attention, l’accompagnement naturopathique se fait en complément de l’accompagnement médical par un médecin ou une sage-femme.

Mon conseil naturo : jetez un oeil à mon article sur le yoga prénatal qui va vous préparer et vous détendre durant votre grossesse, c’est par ici : http://naturopathe-pau.fr/les-bienfaits-du-yoga-et-des-methodes-douces-pendant-la-grossesse-et-apres/

Récupérer après l’accouchement

Souvent rêvée comme une période « idéale » avec l’arrivée du bébé et des parents comblés… la réalité n’est pas toujours ce à quoi nous nous attendons, le bonheur cohabite avec la fatigue, le manque d’énergie et la nécessité pour la maman de récupérer physiquement et de trouver un nouvel équilibre émotionnel et familial. Ça fait beaucoup de choses ! D’où l’utilité d’un accompagnement pour vous donner des clefs simples pour retrouver un peu d’énergie et gérer les désagréments de l’après accouchement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :