Naturopathie

Perte de poids comment y arriver naturellement ?

Vous avez tout essayé en matière de perte de poids ? Tous les régimes vous ont permis de perdre vos kilos , mais jamais aucun ne vous a permis de maintenir ce poids que vous aimez tant…

Vous avez testé tous les régimes minceurs sans succès ? La perte de poids est un des intérêts constants (et croissants) de notre société. La naturopathie peut vous aider à cette perte de poids de façon durable et sans vous mettre en danger avec des pratiques aberrantes et destructrices. La naturopathie aborde la perte de poids sous un autre angle, elle s’attache à la causalité de cette surcharge.

Bien évidemment la base du mécanisme de la perte de poids est la réduction de l’apport glucido-lipidique et la pratique de l’exercice physique. Mais en naturopathie le réglage alimentaire mis en place ne s’appuie pas uniquement sur cela. Et surtout avec la naturopathie la perte de poids ne s’aborde pas en « mode » restriction mais plutôt dans une logique d’apport nutritionnels complets (glucide/lipide/protéine/oligo-éléments/vitamines/sels minéraux) en tenant compte du profil de la personne.

Perte de poids : comprendre les causes de la prise de poids

Effectivement la naturopathie prend là encore en considération les raisons de la prise de poids avant de s’attaquer aux méthodes pour perdre du poids. Ces raisons peuvent relever d’un  problème hormonal, d’un choc psychologique, d’une intoxication médicamenteuse, d’une sédentarité, d’intoxications plurielles et quotidiennes, d’un trouble du comportement alimentaire, d’un stress, d’insomnies à répétitions, etc..

En effet une origine psychologique de la prise de poids peut être une altération des neurotransmetteurs, une difficulté de captation de la sérotonine. Là un apport d’oméga 3 pourra être intéressant.

Une alimentation toxinique bloquera la perte de poids malgré une alimentation hypocalorique. Le foie n’arrivant plus à éliminer ces toxines (dues à une agriculture intensive, à une nourriture industrielle, à de mauvaises graisses ..) celui ci se met à fonctionner au ralentit ne jouant plus correctement son rôle de filtre et de brûleur de graisses. Relancer l’activité hépatico-biliaire peut être aussi une piste favorable à la perte de poids. La phytothérapie est intéressante dans ce cas, de nombreuses plantes y participent : desmodium, radis noir, pissenlit, artichaut….

Aussi une alimentation carencée en oligo-éléments (due à une consommation de produits raffinés : pain blanc, pâtes blanches, sucre blanc, une agriculture intensive qui détruit tout ces apports dans notre alimentation non bio..) empêchera nos enzymes de jouer leur rôle au niveau des différents systèmes cellulaires qui régissent notre organisme (nerveux, cognitif, immunitaire, sanguin, digestif). Cette carence entraînant ainsi un déséquilibre du métabolisme qui peut être à l’origine de notre difficulté à perdre de poids. La naturopathie permet de cibler (à travers le bilan de vitalité) et de substanter la personne en oligo-éléments adaptés à son cas.

De plus être stressé en permanence peut nuire à la perte de poids. La tension nerveuse dérègle les fonctions endocriniennes pouvant amener à grossir. Le cortisol par son action hyperglycémiante fait grossir. En trouvant des méthodes relaxantes type méditation, sophrologie, yoga vous pouvez vous aider à mieux gérer cette nuisance.

Le manque d’activité physique évidemment peut être une raison de cette prise de poids. Le sport accélère le métabolisme, en améliorant l’évacuation des toxines et en utilisant les hormones du stress (adrénaline et cortisol) il rétablit l’équilibre cortico-hypothalamo-endocrinien optimisant ainsi la perte de poids.

La mauvaise association des apports alimentaires (en quantité et/ou en qualité) nécessite aussi d’être investigué. En effet l’absence d’aliments glucidiques, comme le préconisent certains régimes restrictifs, ou la sur consommation d’aliments protéiques peut bloquer la perte de poids par carence ou mal nutrition cellulaire. Il faut savoir que la cellule a besoin d’acides aminés (protéines), de glucose (glucides) et d’acides gras (lipides) en quantité raisonnable pour fonctionner correctement. La bonne activité cellulaire dépend donc de l’association des 3 catégories d’aliments. Une cellule qui ne fonctionne pas bien, c’est une cellule qui freine le métabolisme, qui freine les éliminations toxiniques et toxiques, bref une cellule mal nourrie c’est un organisme au ralenti et qui peine à perdre du poids. De plus, les fibres ont aussi une part de responsabilité dans la mécanique des éliminations, d’où l’importance d’un apport de légumes certes mais aussi de céréales non raffinées (complètes avec, non seulement les oligo-éléments préservés, mais aussi les fibres), qui améliorent la progression du bol alimentaire et à travers cela participent activement à l’élimination des toxines en impactant sur la fonctionnalité du colon.

Toutes ces causes peuvent être mises en relief lors du bilan de santé qu’effectue le naturopathe, permettant ainsi de cibler l’accompagnement de la personne recherchant une perte de poids sérieuse et durable.

Perte de poids… oui mais comment ?

Alors comment réussir notre perte de poids sans créer de déséquilibre ?

Après avoir compris quelles sont les causes qui nous empêchent de perdre du poids, ci dessous quelques solutions de base pour y arriver :

• Pratiquer une activité physique au quotidien (20/30mn) ou 1h 3 fois par semaine.

• Privilégier une alimentation non raffinée (pâtes semi complètes ou complètes, riz semi complet ou complet, ..)

• Diminuer les fruits (1 à 2/ jour max)

• Éviter les laitages

• Éviter l’alcool

• Supprimer charcuterie/confiseries/conserves du commerce

• Supprimer les plats préparés

• Supprimer le sucre blanc

• Cuisiner

• Privilégier les légumes (bio de préférence)

• Modérer votre consommation de protéines animales (400g/jour)

• Prenez des crudités (bio de préférence) avant vos repas (arrosées d’un filet d’huile d’olive ou de noix ou de lin ou de colza)

• N’oubliez pas les légumineuses (faible Indice Glucidique) en petite quantité.

• Pensez aux oléagineux (apports de bonnes graisses et rassasiant) en petites quantités (une poignée/ jour) amandes ou noix ou noisettes ou noix du brésil…

Mais surtout écoutez vous, tentez cette perte de poids en prenant conscience de chacun de vos repas, de chacune de vos activités physiques, c’est à dire en étant « ancré » dans le moment présent. Au moment où vous savourer votre plat vous êtes pleinement dans cet instant plaisir et non pas en train de regarder la TV ou de travailler derrière votre écran. Au moment où vous êtes en train de faire du sport vous êtes concentrés sur votre corps qui bouge et qui fonctionne et qui fait travailler votre métabolisme pour participer à cette perte de poids.

Aussi accepter les écarts, ils font partie de votre vie, ils sont nécessaires à votre vie. S’il vous est insupportable de renoncer au fromage, faîtes vous un beau plateau de fromage de temps en temps (mais pas toutes les semaines !). En réalité il faut juste inverser la balance, que ces écarts soit exceptionnels et que cette nouvelle hygiène de vie soit votre quotidien.

Pour perdre du poids, en naturopathie, il faut changer. Changer ses habitudes. Trouver une nouvelle hygiène de vie qui vous accompagnera longtemps et vous fera perdre du poids durablement ! 

Alors vous êtes prêt ?

Prise de rendez vous en ligne ou par mail contact@naturopathe-pau.fr

A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :