Naturopathie

Des conseils en naturopathie, des avis, mon expérience personnelle tout est ici !

Différence entre régime et rééquilibrage alimentaire ?

L’été arrive et les publicités pour les régimes sont partout : TV, Internet, … Que choisir, la frustration des régimes minceurs, ou la manière douce du rééquilibrage ? Pour mieux comprendre la différence entre ces deux approches, je vous conseille de lire ce qui suit jusqu’à la fin, ainsi vous pourrez faire le bon choix pour atteindre votre objectif poids. Perte de poids rapide VS perte de poids sur un long terme C’est sûr que la promesse de perdre au moins 5 kg en un mois est tentante ! Ça fait rêver, ça paraît super facile. Alors permettez moi de vous dire stop ! La contre-partie de ce type de promesse c’est l’effet yo-yo et pire, la stabilisation de votre poids. Les régimes stricts font perdre, certes 5 kg en 4 semaines, mais dès que vous retournerez à votre alimentation, votre hygiène de vie habituelle, tous vos kilos perdus vont revenir au galop. Le rééquilibrage alimentaire vous permettra d’apprendre à connaître votre corps, de le comprendre. Le rééquilibrage alimentaire n’est pas une technique a utilisé sur 5 semaines, mois… mais c’est une hygiène de vie à adopter pour la vie. Cette méthode vous fera perdre du poids lentement mais durablement, vous verrez qu’il y a des périodes de stagnation, des paliers essentiels au processus que vous apprendrez à comprendre. Vous remarquerez qu’en période de règle, vous gonflez, que si vous prenez le temps de vous reposer, de bien dormir, vous avez de moins en moins faim, enfin vous remarquerez également qu’en faisant une activité physique parallèlement à ce rééquilibrage alimentaire, vous perdrez du poids efficacement, votre masse va mieux se répartir, vous allez tonifier vos muscles. En adoptant cette hygiène de vie, vous pourrez vous permettre des écarts (que je valide à 100%, ça évite la frustration et ainsi de manger n’importe quoi) et très important, vous saurez les corriger par la suite. Décompte de calories, moins manger et restrictions VS Apprendre à mieux manger, travail sur le mental, sur l’instinct Le principe de décompte ou de calcul de calories est une technique marketing très accrocheuse : elle donne un effet scientifique aux régimes. Les vendeurs de régimes vont toujours jouer sur le calcul alimentaire. Décompte de calories De points (allez savoir à quoi ils correspondent réellement…) De grammages De quantité de protéines, de lipides et de glucides Le décompte vous fait rentrer dans un processus vicieux de mentalisation de l’alimentation : vous vous retrouvez à faire des calculs : si je mange 2 gâteaux qui pèsent 160gramme, sachant que pour 100gr de gâteau il y 265 kcal, combien je vais avaler de calories ???? Pas génial hein ! Vous allez vous mettre à peser vos aliments, le résultat : Et bien, vous ne mangez plus par besoin parce que vous avez faim ou parce que vous en avez envie, mais parce que c’est faible en calories ou parce que vous avez dépensé 600kcal en joggant et que vous avez une petite marge, bref vous allez passer votre temps à compter. Les études à long terme montrent toutes un échec de 95% de cette méthode ! Pourquoi ? Parce que le rapport à l’alimentation durant ces régimes devient vicieux, il n’est pas sain, naturel, instinctif. Quant au rééquilibrage alimentaire, accompagné d’un professionnel, il va vous apprendre à avoir un équilibre entre envies et raison. Il va vous apprendre à considérer votre alimentation différemment : J’ai faim ! Ok ! Est ce que j’ai vraiment faim ou est ce une envie de grignotage ? Je mange ou pas ? Si je mange, je mange quoi ? Combien ? Est ce bon pour moi ? Le rééquilibrage alimentaire, outil très utilisé en naturopathie, est un travail d’apprentissage qui va VOUS LIBERER ! Libre….de quoi ? Pourquoi ? Une fois la méthode intégrée, vous n’aurez plus besoin d’être accompagné(e)s, vous saurez vous gérer toute seul (ou tout seul !). Alors, vous comprendrez vite que cette liberté, les vendeurs de régimes magiques n’en veulent bien évidemment pas ! Qui va acheter leurs conseils, leurs produits ? Quant vous entrez dans le cadre d’un rééquilibrage, vous apprenez à vous servir de tout, en fonction de votre appétit. Vous apprenez à analyser comment votre organisme réagit après avoir mangé tel ou tel chose. Par exemple, si vous mangez un gâteau de régime ou une barre de céréales, vous avez toujours faim après et en plus c’est pas forcément bon, alors que si vous mangez un fruit, des amandes, accompagnés d’un thé ou une infusion et bien vous aurez la satisfaction d’être rassasié()e et dans votre tête, c’est la fête car vous avez mieux mangé et pas forcément moins ! Frustration VS Plaisir En terme de perte de poids, la première idée qui nous vient en tête c’est la restriction, le bannissement d’un certain groupe d’aliments. Quant on est à fond dans son régime et qu’on craque MALHEUR c’est la fin du monde ! On se sent coupable, on est frustré(e), et très souvent on laisse tomber nos objectifs !!! Les régimes restrictifs nous apprennent à culpabiliser dès le moindre écart, car ils ne sont tout simplement pas permis ! A l’inverse, une des base du rééquilibrage alimentaire, c’est le plaisir : Le plaisir de manger pour de vrai, des choses qu’on aime, les craquages sont permis et vous apprendrez à rééquilibrer naturellement, en douceur par la suite. Mon programme de suivi Diététique est basé sur cette notion de plaisir et de déculpabilisation. Alors, étant praticienne Ayurveda et Naturopathe et considérant l’individu dans sa globalité, je peux être amenée à vous demander de diminuer des choses ou de les mettre de côté un temps pour votre propre santé, en fonction de votre état général (donc hors cadre de perte de poids). Le sucre, a un moment donné également, vous verrez comment vous en débarrasser, votre santé vous dira merci ! Pas de panique, comme je te l’ai dit, si vous mangez une part de tarte aux framboises une fois de temps en temps, ce n’est pas grave en soit ! J’insiste sur le fait que la rareté des écarts n’est pas un problème et ne doit pas vous faire culpabiliser ! Industriel VS Naturel Encore une énorme notion qui différencie les régimes et le rééquilibrage alimentaire. À un moment donné du régime, vous serez incités à acheter plusieurs produits : barres, galettes, gâteaux, poudres, boissons détox, gélules miracles minceurs…. Je vous prends au défi de lire les indications des étiquettes de ces produits industriels, et lire leurs méthodes de préparations ; ils sont broyés, déshydratés, chauffés, conservés, conditionnés….avec toutes la panoplies de E….qui va avec ! Idem pour les plats cuisinés, envoyés par certaines marques de régimes. Ne vous laissez pas berner, ils n’ont rien de naturel ! Le rééquilibrage alimentaire va vous apprendre a prioriser le « fait maison », la cuisine simple et vous réapprendre le plaisir de cuisiner. Et ce toujours, j’insiste, en permettant de consommer, de temps à autre, un plat préparé, un sandwich… mais le principe est la rareté, de la mal-bouffe. On mange bien, bon et le plus simplement possible ! Seule avec ton régime VS À table avec tout le monde Les régimes sont super difficiles à appliquer en société, en communauté… Imaginez-vous à la cantine avec votre poudre à diluer sur le plateau, ou en repas de famille avec votre soupe aux choux ! On est d’accord, c’est pas gérable ! Alors que va-t-il se passer ? Et bien vous allez vous isoler du reste du monde, vous n’irez plus au repas de famille, vous mangerez dans un coin de votre bureau et plus à la cantine, etc…. Résultat : Vous serez seule, isolée, frustrée et malheureuse. Vous serez tentées de tout laisser tomber si vous êtes quelqu’un de très sociable, c’est une situation très difficile à vivre, alors vous allez sûrement flancher et reprendre vos mauvaises habitudes pour revenir à une vie sociale, mais vous serez toujours frustrées et malheureuses de ne pas avoir été au bout de votre régime, de ne pas avoir atteint votre objectif poids. Le rééquilibrage alimentaire, comme son nom l’indique, va rééquilibrer votre manière de manger, de vivre. Concrètement, c’est vous, qui en réunion de famille, saurez quoi manger, combien… en fonction de ce qu’il vous est proposé (repas de famille, cantine….), il n’est pas question de vous faire des plats uniquement pour vous car vous êtes en régime. Le principe est de manger comme tout le monde : vous choisirez au maximum, des fruits et légumes, des céréales complètes dans la mesure du possible, mais s’il n’y en a pas, et bien pas de problème, pas de frustration ! Vous apprendrez à vous adapter ! Quant à un rééquilibrage alimentaire, il prend en compte la dimension psychologique de l’alimentation. Ensemble, (dans le programme individuel) on avancera dans une optique d’apprentissage mais aussi nous prendrons le temps d’aller au fond des problèmes pour voir s’ils sont liés ou pas à votre prise de poids. Alors si ça vous tente, découvrez mon programme ! Ou avez-vous une question ? C’est par ici : http://naturopathe-pau.fr/prendre-rendez-vous/ A bientôt,

0 commentaire

Le cardio et la musculation font-ils maigrir ?

Le cardio brûle la graisse et la musculation développe les muscles. Pas si simple ! Aller à la salle peut déjà être un grand pas quand on veut perdre du poids. Et une fois sur place, on fait quoi ? D’un côté, le plateau cardio avec les tapis de courses, les machines elliptiques et les vélos. On entend souvent dire que pour maigrir, c’est par là qu’il faut se diriger. De l’autre côté, les haltères. Et maintenant, on entend dire que c’est le renforcement musculaire la clé d’un corps de rêve. Beaucoup de personnes pensent que le cardio est meilleur pour brûler les graisses et que la musculation permet uniquement le développement musculaire. C’est une idée fausse, car la musculation augmente la masse musculaire, ce qui rend le métabolisme plus efficace. Ainsi, la masse graisseuse diminue. Oui, le cardio fait maigrir On perd du poids quand on brûle plus de calories qu’on consomme. Ce phénomène est appelé « déficit calorique ». Faire des activités aérobiques (cardio), comme la course à pied, le vélo ou les cours collectifs en salle de sport est un bon moyen de puiser dans les réserves d’énergie. Pour continuer à progresser, il faut varier les exercices pour surprendre le corps et le forcer à s’adapter à un nouveau stress. Une personne qui a l’habitude de faire peu de sport pourrait bénéficier davantage du cardio pour perdre du poids. La musculation étant plus technique, certaines compétences sont nécessaires pour se dépenser au même niveau. Cela dit, chaque personne est différente. Certains perdent du poids plus facilement que d’autres en fonction de nombreux facteurs, tels que l’âge, le sexe, le métabolisme et la profession. La musculation aide aussi C’est aussi une activité physique qui fait brûler des calories. La quantité d’énergie dépensée dépend du niveau de performances et du métabolisme de chacun. Des chercheurs de la Société américaine de physiologie ont trouvé en 2012 que l’exercice aérobique était généralement plus efficace pour la perte de poids. Cette étude a été réalisée sur des personnes en surpoids et obèses. Une fois que l’on maîtrise les bases techniques, on peut faire des séances de renforcement musculaire assez intenses pour dépenser plus d’énergie. La musculation permet aussi de développer sa force et sa masse musculaire. La force sert aussi pendant l’entraînement cardiovasculaire. Le développement des muscles entraîne l’aspect tonique des muscles. En fonction de l’alimentation, ils se renforcent ou ils se développent. Combiner les deux : sculpter son corps Certains programmes séparent les séances de cardio et les séances de musculation. Une autre option est le Circuit Training Alterné (CTA). Cette méthode consiste à enchaîner une série de 15 à 20 répétitions de 5 à 10 exercices différents. Les muscles sont renforcés par des exercices de musculation à charge basse (au vu de nombre élevé de répétitions). En même temps la fréquence cardiaque augmente, car les exercices sont effectués sans pause les uns après les autres. Un temps de récupération de 3 à 5 minutes est intégré à la fin de l’enchaînement avant de refaire le circuit. Celui-ci peut être exécuté 3 à 4 fois, en fonction des performances et du nombre d’exercices intégrés dans la séance. Le CrossFit est une méthode d’entraînement sous forme de CTA Pour une bonne forme physique, l’idéal est de combiner des séances de cardio et des séances de renforcement musculaire. Autres aspects essentiels de la perte de gras : la régularité des entraînements et l’alimentation. « Une personne qui fait du sport 3 à 4 fois par semaine a plus de chances de se rapprocher de ses objectifs qu’une personne qui n’en fait qu’une seule fois. Une alimentation saine et équilibrée est primordiale pour perdre de la graisse ».

0 commentaire

Pour faire une détox au changement de saison ? Outil marketing ou réel nécessité !

Qui dit fête de la musique dit été, dit nouvelle saison. Qui dit nouvelle saison, dit CURE DÉTOX ! C’est le moment de purifier son corps et de repartir sur de bonnes bases ! Oui mais c’est quoi exactement une cure détox et à quoi ça sert ? Car avant de se lancer dans l’aventure, il faut savoir quelques petites choses qui sont essentielles pour le bon déroulement de votre cure ! Voici les réponses à vos questions : C’est quoi une cure détox et à quoi ça sert concrètement ? Pour faire simple : Une cure détox n’est pas un régime, elle aide juste votre corps à se nettoyer et à se revitaliser. Elle favorise l’élimination des toxines (déchets que produit votre corps) et permet à votre organisme de refaire le plein d’énergie ! Pourquoi faire une cure détox ? Lorsque vous êtes fatigués, stressés ou que vous avez fait des excès, votre corps peut avoir du mal à se nettoyer tout seul. La cure détox va aider vos organes (le foie, les reins, les poumons, la peau) à se purifier et à se re-booster ! Quand dois je commencer ma cure ? Idéalement, vous pouvez commencer votre cure à chaque changement de saison, c’est-à-dire au printemps pour préparer l’été et à l’automne pour préparer l’hiver. Mais vous pouvez commencer votre cure à n’importe quel moment tant que vous respectez quelques règles. Combien de temps doit durer ma cure ? Une cure détox dure en moyenne 3 à 6 semaines, mais cela dépend du travail de fond. Que dois-je prendre pour faire une cure détox ? On utilise principalement des plantes, des herbes, des fruits et des légumes bio sous forme de jus, de tisane… Quelques conseils : D’abord nettoyer et ensuite revitaliser, car sans ce deuxième point, vous serez toujours aussi fatigués ! Soignez votre alimentation : favorisez les légumes et fruits crus ou cuits à basse température. Essayez d’éliminer viandes rouges, plats industriels, sucre, tabac, alcool… Faites de l’exercice physique : la transpiration est un moyen d’éliminer vos toxines. Essayez de vous coucher vers 22h : votre corps se recharge la nuit ! Prenez l’air, oxygénez votre esprit. Profitez des rayons de soleil sur votre peau (apport en vitamine D). Faites des hammams et des saunas. Quelques exemples de plantes : Pour détoxifier, favorisez des plantes drainantes* telles que le Chardon marie, le pissenlit, le citron, le thé vert, l’ortie, la bardane, le radis noir, l’artichaut… * Sachez que chaque plante ont des vertus bien spécifiques, demandez conseils à des professionnels avant toute utilisation.

1 commentaire

Une alimentation pour performer

Elle doit être privilégiée, parfois trois à quatre semaines avant l’épreuve si celle-ci met fortement l’organisme à contribution : marathon, trecking, trail … Une supplémentation en vitamines, en acides gras Omega-3 et Omega-6 et en minéraux permettra de mieux affronter le stress et les dépenses énergétiques. Les sucres lents doivent être apportés lors des principaux repas, et en abondance au cours du repas du soir tout au long de l’épreuve. Les sucres rapides doivent être d’origine naturelle (fruits, miel…), car mieux assimilés, et seront à prendre en début de repas pour éviter les ballonnements. Ils sont indispensables et doivent être associés à des sucres lents pour obtenir une glycémie (taux de sucre dans le sang) stable. A proscrire : pain, pâtes et produits laitiers Les glucides d’indice élevé doivent être privilégiés lorsque l’organisme a besoin de reconstituer les réserves de glycogène, sinon ces glucides sont transformés en graisses. Exemple : privilégier les lentilles plutôt que les pâtes 😉 En d’autres termes, les glucides d’indice bas doivent être privilégiés en dehors des périodes d’entraînement. Les fibres (celluloses, pectines, gommes, etc…) améliorent la digestion et limitent l’absorption des glucides (exemples : pain complet, riz complet, pâtes complètes). Attention ! L’indice glycémique ne doit pas être dissocié de la composition en glucides. Par exemple, les carottes ont un indice glycémique élevé (92) mais contiennent peu de glucides (6%). Les hydrates de carbone Le système digestif humain convertit les hydrates de carbone présents dans la nourriture en glucose qui est transporté dans le sang vers les cellules pour donner de l’énergie. Tout glucose non utilisé par les cellules est converti en glycogène – une forme d’hydrate de carbone qui est stockée dans les muscles et le foie. La capacité de glycogène du corps est limitée à environ 300 à 400 grammes. Quand ce maximum est atteint, tout glucose supplémentaire est converti en graisse. Pour le sportif, les hydrates de carbone devraient fournir 60 à 70 pour cent de son alimentation totale. La hausse des niveaux de glucose dans le sang est indiquée par un Indice glycémique (IG) des aliments et plus vite et plus haut monte le glucose dans le sang, plus l’IG est élevé. Il est bénéfique de consommer des hydrates de carbone à plus faible IG, qui sont lentement absorbés par le corps sur une période de temps plus longue. Quelles sortes d’aliments contiennent des hydrates de carbone? Fèves Sucre blanc / Sucre brun (déconseillé) Pains (déconseillé) Glucose / Fructose Céréales Sirop d’Érable Miel Fruits Mélasse Légumes Pommes de Terre Petits Fruits Ce que la phytothérapie peuvent apporter : ELEUTHEROCOCCUS teinture mère : La racine d’éleuthérocoque a de remarquables propriétés défatigantes. L’effet tonifiant est global sur l’organisme, et on l’explique en partie par un effet « cortisone-like ». Elle augmente les capacités physiques et intellectuelles, sans que ce bénéfice ne soit suivi de dépression (50 gouttes matin et soir, à débuter quatre semaines avant l’épreuve). Dopant naturel pour les sportifs : La Chlorella, la micro algue 100% pure Test sur des athlètes de diverses disciplines pendant 18 mois, ces athlètes qui l’ont utilisé ont trouvé : Une diminution significative du temps de récupération avant le retour à l’entraînement après une compétition Une amélioration concrète des performances Une meilleure résistance Excellente récupération musculaire suite à des séances difficiles (fractionné sur piste, travail de côtes à vélo…) Impression de retardement de l’arrivée de l’acide lactique Capacité à pouvoir finir fort sur le dernier kilomètre en course à pied Moins d’essoufflement Plus de facilités à enchaîner des épreuves sur un raid Aucun problème au point de vue digestif La chlorella est beaucoup moins agressif que la spiruline… Lors des premiers jours de consommation de la Chlorella, on peut avoir une légère poussée de fièvre suivie d’une élimination importante de toxines. Dosages journaliers utilisé par les sportifs : Chorella : 12 comprimés de 250 mg, parfois 24 par jour pendant 3 mois pour des rythmes de compétition intensive. BOIRE ! Les boissons sont extrêmement importantes au cours de l’épreuve. 80% des sportifs ne boivent pas suffisamment pendant l’effort. Crampes, courbatures, tendinites, claquages, ne cherchez pas l’origine ! Nos muscles sont très sensibles à la déshydratation. Préférez l’eau plutôt que des boissons qui contiennent du sucre. En effet, le sucre pendant l’effort entraîne une déshydratation, ce qui provoque une migration de l’eau des cellules vers le tube digestif. Une boisson simple qui peut améliorer vos performances : 3 gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée dans 1 litre d’eau gazeuse à boire pendant l’exercice physique.

0 commentaire

La semaine spéciale anti – cellulite : 3/ 2 semaines de menus, l’alimentation à privilégier !

Les phénomènes de rétention d’eau et de cellulite sont liés à une mauvaise hygiène de vie. Ces deux semaines de menus vous permettront de restructurer votre alimentation tout en dégonflant rapidement. En tant que Naturopathe et praticienne Ayurveda, je vous propose 2 semaines de menus plutôt naturo pour cette fois, mais si vous le souhaitez je peux vous accompagner en adaptant les menus à votre régime alimentaire (Vegan ? Végétarien ? Sans gluten ?). Et aussi bien sur, adapter ses menus à votre dosha sur demande, n’hésitez pas me contacter 😉 Ces recettes anti-cellulite sont pour 4 personnes. Il faut saler avec grande modération. Les légumes sont à volonté. Ces menus ne correspondent pas à un régime à long terme.  Au bout de ces deux semaines, on garde la structure en réintroduisant davantage de féculents. Première semaine de menus anti-cellulite On mise sur une alimentation diurétique, pauvre en sel, riche en fibres et potassium, et facile à digérer. Lundi Petit déjeuner : Thé au citron • 100 g de fromage blanc à 0 % • 40 g de flocons de céréales (quinoa, riz, avoine) • 3 abricots secs Déjeuner : Asperges (1 c. à c. de vinaigrette) • 150 g de lieu noir en papillote • Haricots verts vapeur (1 c. à c. d’huile de sésame) • 1 yaourt au soja Dîner : Soupe de légumes variés • 2 petits-suisses à 0 % • Salade de fruits exotiques • 30 g de pain complet Mardi Petit déjeuner : Thé vert • 50 g de pain complet • 10 g de purée d’amandes • 1 pomelo Déjeuner : Salade frisée aux pignons (1 c. à c. de vinaigrette) • 150 g de blanc de poulet grillé • Brocolis sautés (1 c. à c. d’huile d’olive) • 1 yaourt brassé à 0 % Dîner : Soupe aux blancs de poireaux • 100 g de faisselle nature à 0 % • 1 poire mûre épluchée • 30 g de pain complet Mercredi Petit déjeuner : Thé aux fruits rouges • 50 g de pain complet • 20 g de fromage à tartiner allégé • 10 amandes Déjeuner : Salade de cœurs de palmier (1 c. à c. de vinaigrette) • 150 g de poulet au four • Fenouil au four • 2 petits-suisses à 0 % Dîner : Soupe moulinée de légumes • 30 g de pain complet • 1 yaourt nature à 0 % • 100 g de compote sans sucre ajouté Jeudi Petit déjeuner : Thé vert • 3 Wasa légers • 10 g de purée amandes • 1 yaourt au soja nature • 1 kiwi Déjeuner : Radis noir • 120 g de foie de veau poêlé • Fondue de blancs de poireaux (2 c. à c. de crème légère) • 1 yaourt nature à 0 % Dîner : Velouté de pois cassés • 2 petits-suisses à 0 % • 1 pomme au four Recette du velouté de pois cassés : lavez 200 g de pois cassés, laissez-les tremper 1 h, puis faites-les cuire 30 min à l’autocuiseur dans 1 l d’eau avec 1 cube de bouillon de légumes. Épluchez 2 carottes, 2 oignons et 1 gousse d’ail. Coupez une branche de céleri. Coupez les légumes, faites-les revenir dans une sauteuse avec 1 c. à s. d’huile. Salez, poivrez, ajoutez du thym et du laurier. Ajoutez les pois cassés avec du bouillon et laissez cuire 20 min. Ôtez le thym et le laurier, mixez, puis ajoutez 25 cl de lait. Vendredi Petit déjeuner : Thé vert à la menthe • 50 g de pain complet • 10 g de purée d’amandes • 100 g de fromage blanc à 0 % Déjeuner : Steak haché à l’orientale • Chou fleur persillé (1 c. à c. d’huile de tournesol) • 100 g de fromage blanc à 0 % Dîner : Velouté de champignons • 30 g de pain au levain • 1 yaourt à 0 % • 100 g de fraises Recette du steak haché à l’orientale : hachez 2 échalotes. Mettez 4 steaks hachés à 5 % de M.G. de 125 g dans un saladier, ajoutez les échalotes, du cumin et du mélange cinq épices. Mélangez et reconstituez les steaks. Faites-les cuire dans une poêle 2 à 3 min de chaque côté. Salez. Samedi Petit déjeuner : Thé vert • 50 g de pain complet • 10 g de purée d’amandes • 2 petits-suisses à 0 % Déjeuner : Asperges vertes sauce fromage blanc citronné • 150 g de filet de dinde rôti au thym • Endives braisées (1 c. à s. d’huile d’olive) • 1 yaourt nature à 0 % Dîner : Soupe à l’oignon • 100 g de faisselle nature à 0 % • 1 orange • 30 g de pain complet Dimanche Petit déjeuner : Thé au citron • 3 Wasa légers • 20 g de fromage à tartiner allégé • 100 g de compote sans sucre ajouté Déjeuner : Blancs de poireaux en salade (1 c. à c. de vinaigrette) • 150 g de filet de truite au four • Purée de céleri (1 c. à s. de crème légère) • Papillote de pomme, amande et cannelle Dîner : Velouté de potiron • 30 g de pain au levain • 100 g de fromage blanc à 0 % • ½ mangue Recette papillote de pomme, amande et cannelle : réchauffez le four à 200 °C. Épluchez et coupez 4 pommes Golden en quartiers, puis disposez-les au centre de 4 morceaux de papier sulfurisé. Saupoudrez de cannelle et déposez une noisette de beurre. Fermez les papillotes, enfournez 15 min. Faites griller à sec des amandes effilées. Disposez-les sur les pommes à la sortie du four. Deuxième semaine de menus anti-cellulite Cette semaine, opération déstockage : en continuant à miser sur les aliments drainants et digestes, on force sur les antioxydants et on réintroduit une protéine animale le soir. Lundi Petit déjeuner : Café ou thé • 50 g de pain complet • 10 g de purée de noisettes• 1 orange Déjeuner : Mâche (1 c. à c. de vinaigrette) • Tajine de poulet aux légumes • 150 g de semoule semi-complète • 100 g de faisselle à 0 % Dîner : 2 œufs brouillés aux asperges • Salade verte (1 c. à c. de vinaigrette) • 1 yaourt nature à 0 % Recette du tajine de poulet : faites revenir 4 cuisses de poulet sans la peau avec un peu d’huile. Pelez, émincez 1 oignon, coupez 2 courgettes, 1 aubergine et 3 carottes. Mettez-les dans la cocotte avec le poulet, 1 verre d’eau, 1 c. à c. de cumin et 1 c. à s. de mélange à tajine. Salez, laissez cuire 1 h. Ajoutez des amandes grillées. Mardi Petit déjeuner : Thé • 50 g de pain complet • 10 g de purée de noisettes • 2 petits-suisses à 0 % Déjeuner : Haricots verts (1 c. à c. de vinaigrette) • 100 g de steak haché à 5 % M.G. • 150 g de spaghettis semi-complets • 1 yaourt au soja nature • 100 g de fraises Dîner : Tartare de noix de Saint-Jacques aux agrumes • Salade aux noix et tomates cerises (1 c. à c. de vinaigrette) • 100 g de fromage blanc à 0 % • 100 g de framboises Recette du tartare de noix de Saint-Jacques : pelez, détaillez 1 pamplemousse et 1 orange. Prélevez les graines de vanille, faites mariner 500 g de Saint-Jacques 1 h, dans 4 c. à s. de citron vert, d’huile d’olive, de sel, de vanille. Égouttez, détaillez en dés. Assemblez les tartares. Mercredi Petit déjeuner : Rooibos • 50 g de pain • 30 g de tomme de chèvre • 100 g de fruits rouges Déjeuner : Betterave citronnée • 150 g de poulet rôti • Risotto de sarrasin • 1 yaourt à 0 % Dîner : Bouillon de légumes • 100 g de steak de soja • Petits pois carottes vapeur • 100 g de fromage blanc à 0 % Recette du risotto de sarrasin : épluchez, hachez, faites dorer 4 échalotes avec un peu d’huile, incorporez le sarrasin. Ajoutez 4 verres d’eau, salez, ajoutez thym et laurier. Laissez cuire 20 min. Lavez et émincez des champignons de Paris, faites réduire. Mélangez sarrasin et champignons, ajoutez 2 c. à s. de crème légère et décorez de persil. Jeudi Petit déjeuner : Café ou thé • 40 g de flocons de quinoa • 100 g de fromage blanc à 0 % • 1 pomelo Déjeuner : Pousses d’épinards (1 c. à c. d’huile d’olive + 1 c. à s. de germe de blé) • 150 g de rumsteck grillé • 150 g de quinoa • 100 g de fromage blanc à 0 % Dîner : Salade de tomates, carottes, ½ avocat, cœurs de palmier, 2 œufs durs (1 c. à c. de vinaigrette) • 2 petits-suisses à 0 % • 100 g de fruits rouges Vendredi Petit déjeuner : Café ou thé • 1 yaourt nature à 0 % • 30 g de flocons de quinoa • 10 noisettes • 3 abricots secs Déjeuner : Endives aux noix (1 c. à c. d’huile) • 150 g de lapin rôti • 150 g de purée de lentilles • 1 yaourt au soja Dîner : Soupe de légumes • Wok de courgettes au tofu • 2 petits-suisses à 0 % • 1 pomme cuite Samedi Petit déjeuner : Thé vert au citron • 50 g de pain complet • 10 g de purée de noisettes • 1 kiwi Déjeuner : Salade de haricots verts (1 c. à c. de vinaigrette) • Curry de porc à l’indienne • 150 g de riz basmati semi-complet (1 c. à c. d’huile de noisette) • 1 yaourt brassé nature à 0 % Dîner : 100 g de filet de maquereau en papillote • Poêlée de chou romanesco (1 c. à c. d’huile d’olive) • 100 g de fromage blanc à 0 % Recette du curry de porc à l’indienne : découpez 600 g de porc, faites mariner 2 h avec 1 yaourt, du curry, ½ jus de citron. Émincez 1 oignon, 3 carottes, 20 g de gingembre. Faites revenir le tout avec de l’huile. Ajoutez la viande, la marinade. Faites revenir 3 à 4 min avec de l’eau, 1 c. à s. de concentré de tomates. Salez, poivrez, faites cuire 35 min. Ajoutez 2 c. à s. de crème. Dimanche Petit déjeuner : Café ou thé • 50 g de pain complet • 10 g de purée de noisettes • 100 g de fromage blanc à 0 % Déjeuner : 150 g de pommes de terre (1 c. à s. de vinaigrette) • 150 g de cabillaud au court-bouillon • Aubergines vapeur • 1 yaourt au soja Dîner : Salade de germes de soja, 100 g de thon,  ½ avocat, noix (1 c. à s. de vinaigrette) • 100 g de faisselle à 0 % • 100 g de compote

0 commentaire

Semaine spéciale anti-cellulite : Jour 1 / les huiles essentielles

Je m’excuse d’avance, pas d’article hier sur les lundis je mincis car je finis le NATURO RUNNER qui sort ce soir, donc pour me faire pardonner, mesdames, je vous consacre une semaine sur la cellulite et les différentes méthodes pour la faire disparaître enfin 😉 ! Nous aborderons aujourd’hui les huiles essentielles, mais aussi les différents massages ayurvédiques, l’alimentation, les sports adaptés et les huiles végétales… Mais alors qu’est-ce que la cellulite ? La cellulite est due à une augmentation de la taille des cellules graisseuses (adipocytes) au niveau de la couche la plus profonde de la peau (l’hypoderme). Ce dépôt comprime les vaisseaux sanguins et lymphatiques et la peau prend alors cet aspect bosselé et inesthétique que l’on dénomme familièrement par « capitons » ou « peau d’orange ». Les femmes sont plus touchées que les hommes par la cellulite car elles possèdent trois couches de cellules graisseuses au niveau des cuisses, fesses, ventre et triceps (bras) contre une pour les hommes. La cellulite est classifiée en trois grades : Grade 1 : pas de symptôme clinique mais un examen microscopique des cellules de la zone détecte des changements anatomiques sous-jacents. Grade 2 : la peau prend un aspect pâle, avec une température plus fraiche, un manque d’élasticité en plus des changements anatomiques observés par examen microscopique. Grade 3 : la peau possède un aspect bosselé comme une peau d’orange avec les signes du grade 2. Quelles sont les causes de la cellulite ? La cellulite provient de plusieurs facteurs : Hormonal : les hormones jouent un rôle indiscutable dans le développement de la cellulite, œstrogène, insuline, hormones thyroïdiennes… Une alimentation pourvoyeuse de toxines (graisses saturées, amidon, sucre). Celles-ci s’accumulent dans les membres inférieurs et participe à une mauvaise oxygénation des tissus. Les sucres se transforment en graisses et sont stockés. Un facteur génétique : métabolisme lent, mauvaise circulation veineuse. Le circuit lymphatique est collé au circuit veineux. Une mauvaise circulation veineuse peut également entrainer une mauvaise circulation lymphatique. Une mauvaise hygiène de vie : manque d’exercice ou l’arrêt du sport, tabagisme, vêtements trop serrés… Les 5 commandements anti-cellulite Le dérèglement hormonal se résout par une bonne alimentation et une activité sportive régulière. Les huiles essentielles sont de petites magiciennes régulatrices du terrain quand elles sont utilisées régulièrement : améliorer la circulation, faire baisser les graisses, améliorer le collagène de la peau… Le sucre et les produits industriels, tu banniras Le sucre blanc, les sodas et les excès d’amidon, à moins d’être utilisés par le corps, se transforment en graisse. À éviter également les produits industriels riches en mauvaises graisses, en sucre et en sel qui surchargent le système lymphatique et favorisent la rétention d’eau. Plus de détails jeudi sur le thème alimentation ! Les bonnes huiles de table, tu adopteras Garantes d’un bon équilibre hormonal, les huiles végétales de première pression à froid sont à consommer tous les jours crues. L’onagre et la bourrache sont particulièrement intéressantes dans ce cas à raison d’une cuillère à café par jour. Ton corps, tu bougeras Marche, vélo, piscine, danse, gym ou bien un bon fou rire. Tout pour éviter la stagnation, se dépenser et activer le métabolisme et l’élimination. Plus de détails vendredi sur le thème sport ! Une détox, tu suivras Offrir à son corps une cure de détoxification permet d’éliminer les toxines stockées dans les tissus. Les aliments idéaux sont les pommes et les smoothies verts. La détox peut se dérouler sur les repas du soir uniquement sous forme de monodiète ou sur plusieurs jours en fonction de son emploi du temps, motivation et vitalité. Nous avons commencé un challenge détox sur Facebook… Pour rejoindre la team, contactez-moi ! Chez le masseur, tu iras Le massage permet de « casser » les cellules graisseuses, d’activer la circulation (surtout la technique du palper-rouler ou du drainage lymphatique) : 10 min chaque jour. Cela permet également de raffermir les tissus et de bien faire pénétrer un mélange aux huiles essentielles. La combinaison massage & huiles essentielles est le duo idéal pour diminuer capitons graisseux et retrouver un bel aspect de la peau. Si vous n’avez pas la possibilité de vous faire masser, vous pouvez activer la circulation lymphatique en brossant la peau à sec toujours en remontant de la cheville vers l’aine avant d’appliquer votre mélange anti-cellulite. Plus de détails mercredi sur le thème massage Ayurvédique ! Les huiles essentielles efficaces contre la cellulite Certaines huiles végétales sont également des alliés précieux dans la lutte contre la cellulite. Huile essentielle de Lemongrass (cymbopogon flexuosus) Anti-inflammatoire veineux, vasodilatatrice, elle améliore la circulation sanguine décongestionne le système lymphatique et élimine les œdèmes. Huile essentielle de cyprès (cupressus sempervirens) Active la circulation et restaure l’élasticité de la paroi veineuse. Décongestionne le tissu conjonctif, raffermissant. Agit sur la rétention d’eau, la peau mal irriguée. Essence pamplemousse (citrus paradisii) Stimulant lymphatique. Essence de citron (citrus limon) Fluidifiant sanguin, lipolytique. Huile essentielle de niaouli (melaleuca viridifolia) Décongestionnant veineux, dépuratif de la circulation sanguine et lymphatique. Huile essentielle de cannelle écorce (cinamomum verum) Thermo-actif, active la micro circulation , aide à « brûler les graisses » Huile essentielle de romarin a cinéole (rosmarinus officinalis a cineole) Améliore le métabolisme, la circulation et le drainage, fait pénétrer les huiles essentielles à travers les tissus. Huile essentielle de géranium rosat (pelargonium graveolens) Raffermit le tissu, active la circulation du sang et de la lymphe. Huile essentielle de cèdre de l’atlas (cedrus atlantica) Active la circulation sanguine artérielle et lymphatique, lipolytique. Créer votre synergie « anti-capitons » 1ml = 15 gouttes Synergie anti-cellulite d’été (hors grossesse) Dans un flacon de 100ml : Huile essentielle de cyprès : 3ml (45 gouttes) Huile essentielle de cèdre de l’atlas : 2ml (30 gouttes) Huile essentielle de niaouli : 2ml (30 gouttes) Huile essentielle de géranium rosat ou bourbon : 1ml (15 gouttes) Huile essentielle de lemongrass : 1ml (15 gouttes) Huile essentielle de romarin a cinéole : 1ml (15 gouttes) Huile végétale de calophyllum : 10ml Huile végétale de noisette : 40ml Huile végétale de jojoba : 40ml Versez les huiles essentielles puis remplissez le reste du flacon avec les huiles végétales.

0 commentaire

Les bienfaits du #SUP, stand up paddle

Aujourd’hui c’est SUP en famille, plus amusant que la course à pied, plus dépaysant que le pilate et plus ludique que le longe-côte, le stand up paddle (SUP) est un sport complet qui permet, en plus, de faire le plein de sensations. Des muscles profonds aux biceps en passant par le sens de l’équilibre : ses bienfaits sont nombreux pour le corps et l’esprit. #1 La pratique du SUP fait travailler le haut du corps, le bas et l’équilibre Même si le stand-up paddle est un sport particulièrement accessible, l’équilibre est souvent la petite difficulté sur laquelle les débutants galère un peu ! Et pourtant ! Ce qui apparaît d’abord comme une difficulté — garder l’équilibre sur une planche — se révèle, en fait, un allié sans équivalent pour se maintenir en forme ! La pratique régulière du SUP, via notamment le mouvement de rame, mobilise certes les membres supérieurs du corps, mais pas seulement : les membres inférieurs, ainsi que les abdos, travaillent autant que le haut pour conserver votre corps en équilibre sur la planche. Ainsi, ce qui paraissait au début de votre pratique comme « un effort » va rapidement se transformer en réflexe. Et au bout d’un moment, vous travaillerez les jambes et les abdos, sans même vous en rendre compte. C’est ce qu’on appelle la proprioception, et c’est ce qui fait du SUP un des sports de glisse les plus complets !  #2 Une bonne posture en SUP aide à retrouver la forme et les formes Si la rame allongée, pratiquée en surf, est plus exigeante physiquement que la rame debout liée au SUP, elle sollicite également davantage la colonne vertébrale. La position debout en SUP vous permet donc de pagayer en préservant votre dos, à condition de conserver une bonne posture : l’idéal étant de rester bien droit sur votre planche, de basculer le buste vers l’avant pour planter la pagaie dans l’eau le plus loin possible et d’utiliser une pagaie ni trop longue, ni trop courte. De plus, la rame debout vous fait aussi pratiquer le gainage, ce qui renforce à la fois votre ceinture abdominale et vos muscles dorsaux. Parfait pour retrouver la forme et affiner votre silhouette au printemps !  #3 Le stand-up paddle, c’est aussi bon pour le moral ! Au-delà des bienfaits physiques d’une pratique sportive régulière, le SUP contribuerait pour beaucoup, à garder la pêche ! Pourquoi ? Pratiquer un sport en plein air plutôt qu’en salle vous permet de vous oxygéner et de faire le plein de vitamine D notamment sous le soleil d’hiver ; Pagayer à fleur d’eau vous aide à déconnecter du quotidien : l’effet relaxant de la présence de l’eau, du bruit des vagues s’ajoute aux bénéfices des apports minéraux de l’air iodé ; Partir pour de petites randonnées le long des côtes vous offre un point de vue nouveau sur la côte et vous donne un sentiment de liberté toujours appréciable dans nos plannings chronométrés. Sans compter les sensations de glisse, qui peuvent se révéler très addictives à partir d’un certain niveau de pratique ! Vous confirmez ?

0 commentaire

J’ai testé pour vous… les gourdes healthy smowl

De l’énergie naturelle dans des petites gourdes ? Pour la pratique sportive, je suis une fervente consommatrice de produits naturels. Découvrez mon test. Je suis radicalement opposée à tous ces produits énergétiques contenant des maltodextrines, ce fameux sucre, hyper commercialisé, pour ses vertus pseudo-diétetique. Vous qui suivez le naturo runner mag’ depuis peu, sachez que je prône le naturel, la recherche de produits sains que je conseille à ma patientèle, pour la confection de mes recettes et bien évidemment pour la pratique de sport. Je me réjouis donc du test sur SMOWL je tiens à remercier toute la team du groupe Facebook , Nutrition, sport et santé qui m’a permis ce test pour vous ! Et qui chaque jour nous permet d’être au top 👌 Je vous invite donc à le suivre 😉. Smowl, c’est l’énergie naturelle pour tous, sportifs mais pas que : un produit novateur qui a su utiliser les vertus du fruits frais, graines et céréales sans sucre ajoutés.  Plusieurs fruits sont proposés, il y en a pour tous les goûts. Quelques infos sur la marque LE SNACK SAIN. RÉINVENTÉ. Faites connaissance avec SMOWL : le délicieux snack sain et 100% bio à base de super-aliments, eau de coco, fruits gourmands, céréales croquantes, avoine, quinoa ou chia. Il aura fallu presque un an de développement à l’équipe de SMOWL pour mettre au point cet en-cas révolutionnaire : un mélange détonant de super-aliments, à base d’eau et de lait de coco, fruits gourmands, graines telles que le lin et le chia et super-céréales comme l’avoine complète et le quinoa. SMOWL c’est aussi des ingrédients sources de protéines et de fibres, sans sucres raffinés et sans gluten ni lactose. Tous leurs produits sont certifiés BIO par Ecocert France (FR-BIO-01) EMPORTEZ VOTRE SMOWL PARTOUT ! AU BUREAU AU SPORT EN VADROUILLE EN VOYAGE LE MATIN BOOST D’ENERGIE DÉCOUVREZ LA FAMILLE DE SMOWL À vous de choisir votre parfum préféré ! COCO CITRON VERT La fraîcheur du citron vert s’allie à la douceur du coco dans une recette unique qui va vraiment réveiller vos papilles ! MANGUE PASSION Bienvenue sous les tropiques : le parfum de la mangue se marie au fruit de la passion pour une délicieuse recette toute en douceur. FRUITS ROUGES Notre recette la plus fruitée associe les framboises, la fraise et le cassis à la baie des Incas pour des notes légèrement acidulées. BANANE CACAO Une recette gourmande, équilibrée et toujours aussi peu sucrée, découvrez le dernier SMOWL Banana Cocoa Açaì. En pratique, cette énergie naturelle ? Un bouchon qui se revisse, pas de gaspillage ! Le détail que personnellement je n’ai pas aimé… la texture est très riche, on ingère rarement la gourde d’un seul coup ! À l’entrainement, c’est gérable car il suffit de s’arrêter pour revisser et ranger la gourde, mais en compétition? Peut être moins facile à gérer ! Un produit énergétique qui se veut naturel, digeste, et efficace. Uniquement issus de fruits frais sans sucres ajoutés. Je l’ai testé pendant l’effort et au petit déjeuner et dans les deux tests, je me suis sentie super bien, en forme, pas de coups de pompes, ces gourdes sont très bien équilibrées nutritionnellement parlant ! Pour finir, on est environ à 2€ la gourde, environ 6€ le pack de 6 gourdes… occasionnellement cela me semble très correct mais si cela devient très régulier, cela peut être un peu onéreux !

0 commentaire

Chaque réussite commence avec la volonté d’essayer

Existe-t-il un inconscient motivationnel qui aurait la capacité de déterminer nos actions ? Nos niveaux d’engagement dans les activités sportives que nous menons ? Si un tel système existait, nous pourrions alors nous interroger sur nos capacités à déterminer notre motivation. Le comportement peut varier d’intensité, au sein d’un même individu, l’idée que la motivation puisse varier chez le même individu, signifie que vous pouvez être activement engagée un jour puis passif le lendemain. Voici quelques informations clés pour rester motivé quoi qu’il arrive : 3 semaines : c’est le temps nécessaire pour changer vos habitudes, alors tenez bon, le début c,’est toujours la phase la plus dure. À partir de ce moment là, vous ressentirez des améliorations au niveau du souffle, de l’humeur et même de la confiance en soi. 2 mois : c’est le temps que met le corps à se transformer et c’est à cet instant précis que les changements physiques apparaîtront. Ne vous pesez pas, le muscle est beaucoup plus lourd que la graisse, donc vous ne prenez pas du poids mais du muscle, il faudra donc vérifier d’autres indicateurs (forme, bien-être…) C’est ici que j’interviens, car le changement est aussi dans l’assiette : Une alimentation saine et primordiale, tout le monde semble le savoir mais peu de personnes l’applique ! J’insiste donc sur la consommation d’une nutrition sportive qui doit comprendre : Des vitamines (fruits, oméga-3 ,et oui encore mes petits poissons gras ^^, oléagineux, amandes, baies de goji…) Des protéines (oeuf, viandes maigres, légumineuses, protéines végétales) Des lipides (maquereaux, huile d’olive…) Des glucides (pain complet…) Rappelez-vous de l’importance de l’hydratation régulière avant et après l’effort, TISANES ILLIMITEES ! Pourquoi pratiquer une activité sportive ? Diminution du stress Développement des hormones de la bonne humeur Diminution de la pression sanguine Régulation du poids Un meilleur sommeil Un corps et coeur en pleine santé Alors sportez bien 🙂

0 commentaire

La détox du tabac !

Beaucoup d’entre vous me demandent conseils pour arrêter de fumer et comment éliminer les toxines après avoir arrêter de fumer. Eliminer les toxines liées au tabagisme est indispensable pour réussir votre sevrage. D’autres se poseront la question… comment procéder ? Sport ? Sauna ? Phyto ? Homéo ou huiles essentielles ?  Je vous éclaire, c’est par ici… Quels sont les toxiques à évacuer ? Ce n’est un secret pour personne, la cigarette contient près de 4000 produits toxiques en combustion. Cela serait long et fastidieux à lister dans un simple article et nécessite une longue étude. Votre peau, vos muscles, les ongles, tout votre corps est chargé de produits chimiques. Parlons des principaux produits connus dans les cigarettes : – La nicotine : La nicotine est un pesticide neurotoxique, mortelle à haute dose, petit coup de stress là non ? Les insecticides de synthèse, les néonicotinoïdes, sont dérivés de la nicotine naturelle. L’usage de la nicotine comme insecticide est maintenant interdit en France. Mais pas dans les cigarettes… Ce n’est pas gai, je vous l’accorde. La bonne nouvelle, c’est qu’en 7 jours, 90 à 95 % de cette substance toxique est éliminée par le corps humain.  – Les Goudrons : Ils se sont accumulés dans les poumons pendant de nombreuses années. Les cils bronchiques ont été abimés, voir éradiqués par la fumée de cigarette, ils ne peuvent donc plus assurer le rôle qui est de faire remonter les mucus. Ils sont en grande partie responsables du cancer du poumon. – Nous pouvons citer divers familles de produits chimiques. Ils sont stockés par le corps humain, dans les graisses, la lymphe, le foie, comme les hydrocarbures, les nitrates, Les Aldéhydes, les nitrosamines, le benzène et bien d’autres. Dans les cigarettes électroniques, des solvants : Acétones, éthylène, glycol, éthanol, formaldéhyde… La présence de nanoparticules et de métaux lourds ont été détectés dans certains produits.  Vous comprenez maintenant pourquoi il est indispensable d’engager des actions détox. C’est simple et naturel ! Comment détoxifier son corps naturellement ? Maintenant que vous avez repris sérieusement votre santé en main, vous souhaitez faire une cure détox afin d’éliminer tous les toxiques. Vous avez parfaitement raison, d’autant plus que cela vous aidera dans votre sevrage tabagique !  L’activité physique OUI ! La première avant toute autre chose. Certain d’entre vous me diront, je ne suis pas sportif ou sportive ! J’ai une solution pour vous : La marche ! Idéal pour nettoyer le corps, les poumons, la lymphe. Une marche plutôt rapide pour transpirer un minimum (ou un maximum) ! Sachez que plus vous allez transpirer, plus les toxiques partiront rapidement. Faire du sport vous fera expectorer pour nettoyer vos poumons. La lymphe est un liquide presque inerte dans le corps humains et stocke facilement les déchets. Il est donc essentiel de bouger pour la faire circuler. D’ailleurs certaines personnes transpirent énormément pendant leur sommeil, si c’est votre cas, aidez votre corps avec une activité physique ou avec la seconde solution ci dessous. Idéalement les deux !  Sauna ou Hammam Source de chaleur, au choix selon vos préférences, vous feront transpirer et par conséquent éliminer les toxiques de la peau ! De plus cela est une source de plaisir, de récompense pour célébrer votre victoire sur la nicotine !  L’alimentation Indispensable ! Sachez que 100% des fumeurs sont carencés en antioxydant, vitamines et polyphénol ! De plus, vous n’avez pas envie de prendre de poids, n’est pas ? On veut tous arrêter de fumer sans grossir… je vous recommande une alimentation variée et riche en antioxydants et polyphénols. Principalement les fruits et légumes ! Si vous le pouvez faites vous « coacher » pour retrouver une alimentation performante. Effectivement, ce n’est pas simple de croiser les bons aliments et de les « fixer ». Les huiles essentielles et les eaux florales Elles permettent un drainage performant, autant pour le système lymphatique, que colloïdale, foie, vessie et les reins. Certaine peuvent même évacuer les métaux lourds. Elles sont très efficaces mais nécessitent des précautions d’emploi strictes ! En effet elles peuvent être par exemple bénéfiques pour le foie, mais neurotoxiques par ailleurs, ou inversement. Etant en fin de formation, je vous recommande absolument de consulter un professionnel. En consultant un spécialiste, elles seront adaptées à votre tempérament, il saura vous indiquer des marques de qualité.  La phytothérapie Très connu dans le monde de la détox, les plantes sont d’une grande aide. Le pissenlit, l’artichaut, le chardon marie, radie noir, sève de boulot…. En fonction de votre métabolisme, elles vous aideront à nettoyer votre organisme. Il est difficile et déconseillé de les prendre tous à la fois, un professionnel pourra vous conseiller selon vos priorités et les contres indications.  En conclusion, c’est bien l’ensemble de tout ce que vous allez mettre en oeuvre qui fera le succès de votre engagement envers l’arrêt de la cigarette et de la nicotine en général. Une cure détox consolidera votre sevrage. Plus vous aurez éliminer les déchets toxiques de votre organisme, plus vous serez tranquille et serein.  

1 commentaire