Naturopathie

L’indice glycémique pour les naturo runners !

Les sportifs ont trop tendance à parler de « sucre lent » ou « sucre rapide » mais il faut comprendre que ces notions ne veulent rien dire. On va parler plutôt de sucres à index glycémique élevé, moyen ou bas, mais qu’est-ce que cela veut dire ?

Qu’est-ce que la glycémie ?

La glycémie représente le taux de glucose (sucre) contenu dans le sang. Elle varie en fonction de l’activité de l’individu (sédentaire, sportif…), de son alimentation (féculents, légumes, sandwich, fast-food…), de l’efficacité notamment de l’insuline permettant de réguler la glycémie (elle baisse la glycémie).

Qu’est ce que l’index glycémique ?

L’index glycémique mesure la capacité d’un glucide à élever la glycémie après le repas par rapport à un standard de référence qui est le glucose pur. Pour un même repas en charge glucidique pure, chaque aliment entraîne une élévation différente de la glycémie.

L’index glycémique se calcule en considérant la courbe de glycémie durant les deux heures qui suivent l’absorption de l’aliment analysé et en réalisant le calcul de la surface sous cette courbe, appelée « intégrale sous la courbe». Cette surface sera comparée à celle obtenue lors de l’absorption de glucose pur, qui représente la référence avec un IG égal à 100. Ainsi, un aliment qui possède un index glycémique équivalent à 50 a une intégrale sous la courbe deux fois moins importante que celle du glucose. L’index glycémique est d’autant plus élevé que l’hyperglycémie induite par le glucide testé est forte.

L’index glycémique mesure la rapidité d’absorption des glucides et sert à mesurer l’effet hyperglycémiant d’un aliment. Plus un aliment augmente la glycémie, plus l’index glycémique est élevé. Ainsi, les aliments ayant un IG élevé provoquent une élévation de la glycémie de manière rapide, à l’inverse de ceux dont l’IG est bas, où la montée est plus progressive et le pic moins élevé. En aucun cas on ne parlera de « sucres lents » et de « sucres rapides » qui sont des notions biaisées : par exemple, le pain type baguette courante  qui est considéré comme un « sucre lent » a un IG élevé et le fructose pris comme un « sucre rapide » possède un IG bas. Vous me suivez ?!

Je recommande de limiter les aliments à index glycémique élevé en dehors des repas (voir la liste ci-dessous).

Il faut également que la « qualité » de l’apport des glucides soit optimale. Une alimentation variée apporte des glucides complexes (légumineuses, céréales, …) qui vont commencer à être digérés dès leur entrée dans la bouche jusqu’au site de leur assimilation sous forme de glucides simples, l’intestin. La montée en glycémie témoigne du niveau d’absorption du glucose et donc de la digestibilité d’un glucides complexe particulier (amidon, maltodextrine,…).

Les principaux facteurs agissant avec l’Index Glycémique :

La Cuisson

Plus un aliment est cuit, plus son index glycémique sera élevé que s’il était cru.

Le Contenu en lipides, protéines et fibres

Ces données d’un aliment ralentit les processus d’hydrolysation et diminue globalement l’IG. Un aliment amylacé raffiné (pain blanc) possède un index glycémique plus élevé que le pain complet (plus riche en fibres), des pommes de terre frites (riches en lipides) ont un IG plus bas que les pommes de terre au four ou vapeur. C’est le cas des Légumineuses (haricots blancs, lentilles, petits pois…) qui possèdent globalement un index glycémique bas dû à leur richesse en fibres et protéines notamment.

La Texture

Elle intervient sur l’Index Glycémique. Plus un aliment est coupé, hâché (etc…), plus son IG augmente car il a une meilleure digestibilité. Une soupe de lentilles provoque un pic de glycémie beaucoup plus important qu’une salade de lentilles.

Le Vieillissement

Il augmente l’IG. C’est le cas lorsque l’on passe de bananes vertes à des bananes mûres, des pommes de terre nouvelles à des pommes de terre conservées.

Pour les sportifs(ves)

Il est recommandé pendant l’année de garder une diététique avec des aliments le plus souvent à IG faible à moyen, ainsi qu’avant l’effort. Privilégier pendant et après l’effort une alimentation à potentiel glycémique moyen ou élevé, en utilisant en parallèle :

Avant l’effort

Je préconise une boisson riche en glucides et notamment en fructose. En effet, comme expliqué plus haut, le fructose a un IG bas ce qui veut dire que le sucre est consommé « en décalé ». Pour résumer, il sera utilisé par l’organisme potentiellement durant l’effort. En plus, cela permet d’éviter une hypoglycémie durant l’effort qui serait provoqué par une prise de glucides à IG élevé.

Pendant l’effort

Votre boisson énergétique devrait contenir du glucose et fructose, l’idéal étant d’avoir le glucose en majorité car directement assimilé par l’organisme mais attention, il y a une différence entre l’avoir en majorité et n’avoir que cela ! La variété des glucides reste la meilleure forme d’apport !

La recette de la boisson d’effort est toujours dans le mag’ Naturo Runner téléchargeable sur mon blog 😉

Après l’effort

Privilégiez une boisson de récupération avec un index glycémique plus bas comprenant des glucides, des protéines (végétales de préférence) et des lipides (type oméga 3). Des recettes de smoothie recup’ sur le blog aussi tapez simplement milkshake dans la barre de recherche.

En conclusion

Je préconise toujours des repas ou des collations, comprenant en quantité équilibrée les macronutriments protides, lipides, glucides, des fibres et ayant une texture peu modifiée. Limiter au maximum les conserves ou « allégé en Matières grasses et/ou en Sucres » afin de limiter l’ingestion d’additifs (conservateurs, édulcorants, exhausteurs de goût, agent de charge…) préjudiciables pour la performance sportive et la santé de l’athlète en général, si consommés régulièrement et en plus ou moins grande quantité.

Ainsi, plus un produit est naturel, plus il a conservé ses qualités organoleptiques et micronutritionnelles (fibres, vitamines, minéraux, oligo-éléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :