Naturopathie

Garder sa forme sportive pour commencer l’hiver

Rester au top de sa forme avec des produits naturels, c’est possible et c’est même une voie royale pour les sportifs. Ils sont efficaces mais agissent de façon plus subtile, avec généralement moins d’effets secondaires.

Pour mieux récupérer après l’effort

Bien récupérer après l’effort, c’est limiter les douleurs post-entraînement mais c’est surtout préparer déjà la séance suivante. On ne néglige donc pas le retour au calme (5 minutes minimum enfin de séance) et les étirements (passifs et statiques, quelques heures après la fin de la séance). Toutes les techniques de récupération peuvent être associées : compression après l’effort, massage suédois qui « stimule la circulation sanguine et améliore ainsi l’oxygénation des tissus et l’élimination des déchets », ventouses qui exercent « un véritable drainage de l’organisme et une élimination rapide des toxines après les efforts physiques » ou encore sauna et hammam qui délassent et évacuent le stress musculaire.

Quel remède naturo ? On mise sur la spiruline, une micro algue ou, plus précisément, une cyanobactérie, très intéressante pour soutenir l’organisme du sportif. C’est une bombe nutritionnelle ! Particulièrement riche en protéines, indispensables pour la reconstruction des fibres musculaires après l’effort, elle est aussi bien pourvue en fer, en calcium et en de nombreux autres minéraux et oligoéléments, en vitamines B nécessaires au métabolisme énergétique des cellules, en antioxydants et en enzymes antioxydantes.

Pour perdre du poids sans être flagada

Si on pratique une activité physique régulière (minimum 3 séances par semaine) et que l’on mange juste de quoi couvrir ses besoins énergétiques, on va forcément retrouver et conserver son poids de forme. Pour booster la perte de poids, on essaie de s’entraîner à jeun plusieurs fois par semaine pour puiser dans les réserves de graisses.

Quels remèdes naturo ? Pour mincir sans être flagada, Je conseille d’appliquer 2 gouttes d’huile essentielle (HE) de pin sylvestre et 2 gouttes d’HE d’épinette noire sur les corticosurrénales (situées au niveau des reins, dans le bas du dos), de préférence le matin, à répéter une à deux fois pendant la journée. Les fleurs de Bach sont aussi intéressantes « si vos batteries sont à plat, que vos réserves sont épuisées, que les forces vous manquent pour accomplir les tâches quotidiennes », explique la naturopathe. Olive est la fleur de Bach à utiliser pour donner un petit coup de pouce pendant la période d’amaigrissement. Comment ? 4 gouttes diluées dans un verre d’eau, plusieurs fois par jour ou 16 gouttes dans la bouteille d’eau (y compris pendant le sport), aussi longtemps que nécessaire.

Pour booster sa forme

L’exercice physique entraîne une augmentation de l’acidité et donc un déséquilibre acido-basique dans l’organisme. La conséquence ? Une plus grosse fatigue, des blessures plus courantes, comme les tendinites ou les claquages.

Quels remèdes naturo ? Pour pallier cette acidité, il y a une cure toute simple à faire le matin à jeun pendant les périodes d’entraînement ou 3 semaines tous les 3 mois ou encore 5 jours sur 7 : 1 jus de citron fraîchement pressé dans un demi-verre d’eau tiède. C’est hyper efficace, car cela  » retamponne  » l’organisme et prévient l’acidification induite par le sport. Les plantes sont aussi très intéressantes pour donner un coup de fouet. Le ginseng, notamment, que l’on peut trouver en teinture mère (prendre 50 gouttes matin et soir, 15 jours par mois en cure de 3 mois) ou en ampoules. En période d’entraînement, en cas de fatigue intense voire d’épuisement, ou encore si la reprise est difficile, le ginseng est vraiment préconisé. Attention en revanche, il a tendance à faire gonfler si on ne bouge pas !

Pour limiter le stress avant une compétition

Même bien entraîné, le stress monte sur la ligne de départ. Ce peut être un bon moteur, OK, mais c’est aussi un frein… surtout quand le stress déclenche des maux d’estomac ! « Un stress mal contrôlé réduit l’amplitude du diaphragme et crée des tensions dans le corps, ce qui peut nuire à la performance. La respiration joue un rôle très important dans le bon fonctionnement de notre corps. Elle nous permet également de réguler le stress. La performance passe par la respiration.

Quel remède naturo ? On essaie cet exercice tout simple : la cohérence cardiaque. Il s’agit d’un travail d’hyperventilation douce, au cours duquel la respiration se fait par le nez en continu (sans pause entre l’inspiration et l’expiration et entre l’expiration et l’inspiration). Se succèdent ainsi 4- 5 secondes d’inspiration suivies de 4- 5 secondes d’expiration puis à nouveau 4- 5 secondes d’inspiration et ainsi de suite pendant quelques minutes. » Cet exercice permet de rentrer dans sa bulle et de normaliser le rythme cardiaque. On peut aussi fermer les yeux et faire défiler des images apaisantes ou s’imaginer passer la ligne d’arrivée.

Pour soulager les douleurs musculaires et articulaires post-entraînement

Bien sûr, on veille à correctement s’échauffer et s’hydrater pour prévenir ces désagréments post-entraînement. Et, juste après la séance, on dégaine ces remèdes ciblés pour garder des muscles et des articulations en pleine forme.

Quels remèdes naturo ? En usage externe, Je recommande d’appliquer une compresse imbibée de teinture mère d’arnica, 2 fois par jour jusqu’à disparition de la douleur. On peut aussi diluer 1 goutte des huiles essentielles suivantes : gaulthérie couchée, hélichryse italienne, lavandin super, eucalyptus citronné, menthe poivrée, romarin camphré dans 5 gouttes d’extrait lipidique d’arnica. On applique en massage léger sur les zones douloureuses 2 à 3 fois par jour selon les besoins pendant 5 jours. En usage interne, Je recommande la décoction. Il suffit de mettre 2 cuillerées à café de reine-des-prés (on en trouve facilement en herboristerie) dans 25 cl d’eau bouillante. On couvre pendant 15 minutes puis on filtre. À raison de 3 à 5 tasses par jour, cette décoction fait des miracles sans effets secondaires (déconseillée aux personnes allergiques à l’aspirine toutefois).

Pour garder un moral à toute épreuve

Le moral, c’est comme les muscles, ça se travaille. Pour tenir la barre même quand la motivation flanche, que les résultats ne sont pas au rendez-vous ou que la fatigue mentale s’installe, on développe un esprit fort. Comment ? En suivant ces trois étapes :

• On positive, c’est-à-dire qu’on ne se place jamais en victime car cela empêche de passer à l’action efficacement.

• On ne vit rien comme un échec, L’échec n’existe pas. Quand vous atteignez votre objectif, c’est parfait. Quand vous ne l’atteignez pas, vous devez en tirer les enseignements pour ne pas reproduire la même chose.

• On avance pas après pas. Quand vous voulez atteindre un grand objectif, il est important de le décomposer en étapes. Il faut aussi s’impliquer dans chacune des étapes, particulièrement lorsqu’elles représentent les fondations sur lesquelles repose votre objectif. Chaque étape renforce votre capacité à progresser et ainsi votre mental.

Quels remèdes naturo ? Le laurier noble est l’arme à dégainer pour conserver un mental de vainqueur, à combiner avec le romarin à verbénone qui donne du courage. Comment ? On dépose 2 ou 3 gouttes d’un mélange des deux huiles essentielles dans le creux du poignet et on inspire profondément.

Pour rester bien hydratée

Pourquoi ? L’hydratation est cruciale pour les sportives, plus encore en été. Non seulement rester bien hydraté est important pour tenir la distance, mais c’est aussi une façon toute bête de prévenir les blessures. Et attention au coup de chaleur: la température corporelle qui grimpe, la tête qui tourne, la peau qui devient sèche… c’est une situation d’urgence qui demande d’arrêter immédiatement la séance, de se mettre à l’ombre, de boire, voire d’appeler les secours

Pour soigner les petits bobos (ampoules, hématomes, irritations)

OK, ils font un peu partie du package sport, mais ce n’est pas une raison pour souffrir et supporter la douleur en silence !

Quels remèdes naturo ? Pour prévenir les ampoules, on peut simplement tartiner les zones sensibles avec de la vaseline. Si l’ampoule est formée, un bain de pieds tiède à la sauge (une poignée de feuilles fraîches que l’on laisse tremper 1 heure puis que l’on fait bouillir) accélère la cicatrisation. En cas de choc, on avale fissa 3 granules homéopathiques d’arnica 5 CH (à renouveler toutes les heures pendant 12 heures) pour limiter la formation d’un hématome. Pour les irritations (dues aux frottements du short ou de la brassière), on masse simplement avec de l’huile d’amande douce… ou de l’huile d’olive.

Pour garder un système digestif au top

Au-delà d’1 heure, 1 h 30 d’effort, les troubles gastriques sont courants car le système digestif est moins bien irrigué par le sang, qui afflue en priorité vers les muscles. De son côté, la flore intestinale (plus fragile chez les femmes) se détériore.

Quels remèdes naturo ? Sur le long cours, l’idéal est de faire une cure de probiotiques de 3 semaines avant chaque changement de saison ou si on sent que son système immunitaire est moins performant. Quelles souches de probiotiques favoriser ? Les lactobacillus et les bifidobacterium sont les souches les plus accessibles. On les trouve en pharmacie sous forme de gélules (comptez 1 à 2 par prise en fonction de la posologie), à prendre impérativement le ventre vide : une demi-heure avant ou 3 heures après le repas, avec un verre d’eau tiède.

En parallèle, on booste l’action des probiotiques en avalant un maximum de prébiotiques (dont se nourrissent les probiotiques) : la chicorée, la banane, le topinambour, l’ail, l’oignon ou l’artichaut sont de bons prébiotiques.

Pour prévenir les brûlures d’estomac pendant l’effort, on peut prendre juste avant le départ 1 goutte d’huile essentielle de camomille romaine sur une boulette de pain ou un comprimé neutre (en pharmacie). On peut aussi se masser le ventre avec un peu d’huile végétale.

Pour limiter le stress (qui donne mal au ventre), on respire de l’huile essentielle de mandarine verte.

Bien vu aussi, les remèdes homéopathiques que l’on peut directement diluer dans le bidon : 20 granules de Muriaticum acidum 5 CH + 20 granules de Robinia pseudo-acacia 9 CH. À défaut, 40 granules de Nux vomica composé (Boiron) font aussi très bien l’affaire.

3 recettes naturo incontournables

• Huile de massage pour décongestionner

Ciao les jambes lourdes avec cette huile à appliquer après la douche (on finit par un jet d’eau fraîche sur les mollets).

Mode d’emploi : mélanger 50 ml d’huile de calophylle et 50 ml d’huile de sésame puis ajouter 10 gouttes d’HE de cèdre de Virginie + 10 gouttes d’HE de citron + 10 gouttes d’HE de lentisque pistachier. Appliquer en massage des pieds aux genoux.

• Bains pour les pieds échauffés

Chouchouter ses petons après le sport, c’est tout bonus et en plus, ça détend !

Mode d’emploi : remplir une bassine avec de l’eau chaude et ajouter une belle poignée de gros sel et 2 cuillerées. à soupe de bicarbonate de soude.

Tremper les pieds 15 bonnes minutes dans le bain.

• La tisane pleine forme

À boire tout au long de la journée (on peut aussi y ajouter quelques glaçons une fois refroidie).

Mode d’emploi : ajoutez dans 50 cl d’eau bouillante 1 cuillerée à café de gingembre frais râpé + 1 cuillerée à café de cannelle moulue + 10 feuilles de menthe fraîche. Laisser infuser 10 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :