enceinte à noël, on mange quoi ?
Naturopathie

Enceinte à noël, je mange quoi ?

Entre champagne, foie gras et saumon fumé, les mets de fête sont souvent déconseillés aux femme enceintes. Qu’avez-vous le droit de manger ? Comment détourner les plats traditionnels de Noël pour vous régaler sans vous sentir frustrée.

Première question existentielle, l’alcool ?

Ce que vous buvez passe directement dans le sang via le placenta. Le foetus ne tolère pas l’alcool, alors SVP éviter d’en consommer pendant votre grossesse et même après si vous décidez d’allaiter. Méditez ^^, apprenez à résister à la tentation de la petite coupe de champagne !

Ne vous mettez pas non plus la pression, un verre mais un seul pendant votre grossesse ne sera pas fatal, mais si vous pouvez vous en passer, c’est mieux.

En soirée, pour trinquer, jouez le jeu avec de l’eau gazeuse qui facilite la digestion ou un jus de fruit frais.

En entrée, on mange quoi ?

Foie gras mi-cuit, saumon fumé, huitres… les traditionnelles entrées de Noël sont déconseillées pour les « Fitmum » et aussi pour les femmes enceintes.

Vous passez votre temps à manger de la viande bien cuite depuis le début de votre grossesse, du coup le foie gras cuit, lets’ go vous pouvez y aller. Vous pouvez donc en manger du cuit, que vous aurez choisi de préférence en grande surface (pour vérifier sa bonne traçabilité) car les produits artisanaux ou faits maison peuvent présenter des germes.

Idem pour tous les poissons crus (sushis, tarama, etc…), le saumon fumé est à éviter car il peut être contaminé et ce n’est pas bon pour le bébé, ni pour vous d’ailleurs.

Et les huîtres, on en parle ? Les huîtres se mangent crues, elles sont donc bourrées de bactéries et virus qu’elles ont accumulées dans la mer. Votre organisme étant plus fragile, évitez d’en manger. L’alternative si vous en raffolez : les manger cuites au four et gratinées ! Concernant les fruits de mer, pas de contre-indications tant qu’ils sont bien cuits et que la chaîne du froid n’a pas été rompue.

Et en plat, on mange quoi ?

Met traditionnel de Noël, le chapon est souvent le roi de la fête ! Comme de la viande, vous pouvez en manger si celui-ci est bien cuit. Attention tout de même à la farce qui est souvent crue.

Préférez la viande de dinde ou la pintade qui sont riches en protéines et qui sont beaucoup moins caloriques que le chapon ou l’oie.

Et si cette année, c’était poisson ?

Le poisson vous apporte les acides gras essentiels indispensables à votre grossesse, mais vous ne pouvez pas tous les manger car certains contiennent du mercure. C’est le cas des poissons dits prédateurs comme le requin, l’espadon ou le thon.

En revanche, vous pouvez manger tous les poissons blancs d’élevage comme la sole, le turbot, la truite ou le bar. Ils sont non seulement très riches en protéines, mais sont aussi beaucoup moins gras que la viande.

Et le fromage alors ?

Certaines vous diront que le fromage est la plus grosse privation de la grossesse !

En effet, à cause du risque de listériose, vous êtes condamnée à manger uniquement du fromage à base de lait pasteurisé (pâte cuite). Ils restent une source de calcium, ne faites pas l’impasse dessus. Veillez à toujours faire attention aux fromages à pâte molle, à base de lait cru et enlevez les croûtes.

Et en dessert , on mange quoi ?

HAPPY END ! La fameuse bûche de Noël vous est autorisée !

Pâtissière, glacée, aux fruits ou au chocolat, amandes, vegan ou peut-être même licorne ^^, vous pouvez manger toutes sortes de bûche.

ATTENTION, vous êtes davantage sujette à la prise de poids et au diabète, donc pas d’abus ! Et si la bûche est glacée, vérifiez-bien que la chaîne du froid n’a pas été rompue.

Joyeux Noël !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :