Naturopathie

En finir avec la sciatique de façon naturelle

On souffre tous plus ou moins de sciatique, on dit souvent que nous sommes pas assez musclé, une mauvaise posture au boulot. mais cette douleur vive en bas du dos, nous gâche la vie ! Très souvent elle est constante, accentuée en position assise, à l’effort et au contraire elle est soulagée en position couché. Il y a plusieurs degrés d’intensité de la douleur, allant jusqu’à empêcher la marche.

Quels en sont ses origines ?


Un travail nécessitant de gros efforts de lever de poids peut être à l’origine. Les personnes restant constamment en position assise, qui, ne pratique aucun sport ni activité physique, et qui ont quelques kilos en trop, ce sont tous les ingrédients qui peuvent faire fleurir une sciatique.

Il est nécessaire de maintenir une musculature tonique, abdos et dorsaux. Pratiquer du gainage pour consolider vos muscles. La marche, la natation, le vélo (si la position est correcte sur le vélo), sont des sports qui renforcent les muscles du bas du dos.
Les précautions aux personnes à risque, ne jamais soulever du poids.
Si vous souffrez d’un pincement discal, tous les traitements seront inutiles. Si c’est léger, un chiropractor pourra peut-être vous remettre cela en place mais s’il est grave il n’y aura que le chirurgien qui vous soulagera. Mais nous n’en sommes pas là, je l’espère pour vous, et donc nous allons continuer et vous proposer de multiples solutions pour vous soulager.

SOINS NATURELS :

– Préparez-vous un baume avec de l’huile essentielle de Menthe poivrée et de l’huile végétale de Millepertuis. 3 gouttes de menthe pour 10 ml d’huile de millepertuis. Frictionner tout le bas de la colonne vertébrale, point de départ de l’irritation sciatique. Au bas du dos, si vous avez de l’huile d’arnica vous pouvez remplacer l’huile de millepertuis par l’arnica.
– Au point de vue alimentaire, je vous conseille fortement d’éliminer tous les produits laitiers jusqu’à guérison complète. Si en plus vous vous  sentez, une cure de jus de fruits sera trés bénéfique. Cerises, fraises, pommes ou raisins peuvent faire l’affaire et toujours les recommandations d’usage : pas avant, pas aprés les repas, mais à la place.
– L’hydrothérapie pourra aussi vous apporter du soulagement. En prévention, marche pieds nus dans la rosée du matin, parfait. Affusions froides des cuisses aprés la douche chaude. En période de crise, cataplasmes chauds d’argile sur la région lombaire, dans toutes les névralgies et névrites concernant le bas du dos, et la sciatique est une névrite.
– Pensez à ne pas faire une carence dans ces moments-là, par exemple en vitamines du groupe B et surtout la B1 que l’on trouve dans les céréales complètes, les levures alimentaires, le jaune d’oeuf, etc…
– Dans le domaine vitaminique manger des dattes riches en vitamine A et en magnésium pour fortifier le nerf.

– Mobilisation des lombaires
– Pour cela, couché sur le dos, replier alternativement les jambes sans les reposer
– En position assise, les pieds à plat sur le sol, rotation du tronc à gauche et à droite
– Couché sur le ventre, soulever alternativement la nuque puis les jambes et si vous êtes assez costaud soulever les deux en même temps.

AROMATHERAPIE :
GAULTHERIE : L’HE de toutes les douleurs, antispasmodique, elle chauffe le muscles, antirhumatismale. C’est une HE qui peut entrer dans plusieurs baumes de votre fabrication. Je vous donne ma recette : le mien est toujours prêt : 10 gouttes Gaultherie, 10 gouttes Immortelle, 100 gouttes Huile végétale ARNICA.
HELICHRYSE ITALIENNE – L’IMMORTELLE – C’est un antihématome exceptionnel mais aussi un antispasmodique, anti-douleur et anti-inflammatoire
MENTHE POIVREE – HE Décongestionnante, anti-inflammatoire, puissant anti-douleurs, analgésique
EUCALYPTUS CITRONNE – Antispasmodique efficace, anti-inflammatoire, antalgique. Comme la menthe poivrée, elle aussi peut entrer dans un baume de votre fabrication.
GERANIUM – Egalement antalgique et anti-inflammatoire, contre l’arthrite, les tendinites. la sciatique.
MARJOLAINE – Elle est antispasmodique et surtout sédative et calmante nerveuse. On l’utilise contre les crampes, les contractures musculaires, le lumbago, le rhumatisme, la sciatique.
SARRIETTE – On frictionne tout le trajet du nerf douloureux avec un baume à base de HE de Sarriette, qui est antirhumatismale et anti-névralgique. Friction de haut en bas et de bas en haut pour terminer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :