gérer son diabète avec la naturopathie
Naturopathie

Comment gérer son diabète avec la naturopathie ?

Quelques conseils nutritionnels

  • Consommez des champignons. En ce moment, les champignons asiatiques vont beaucoup vous apporter (ex. : Shiitaké, champignons noirs ou encore Maïtaké).
  • Préférez les légumineuses comme les lentilles.
  • Consommez du riz basmati dont l’index glycémique est moins élevé que le riz blanc.
  • Assaisonnez les plats avec du jus de citron qui permet d’abaisser le taux de la glycémie (plats et crudités).
  • Consommez des fibres : les fibres permettent de diminuer la vitesse du passage du sucre dans le sang. Elles n’ont aucun rôle nutritif mais sont obligatoires. Mélangées aux aliments, elles ralentissent l’absorption des glucides, diminuent le taux de cholestérol et régularisent le transit intestinal. Légumes verts (poireaux, épinards, salsifis, céleri, bettes, fenouils, asperges), pain complet, pain au son, flocons de céréales, farine complète ou de seigle, riz brun complet et légumes secs (pois, fèves, lentilles, haricots secs) sont donc nécessaires.
  • Céréales complètes non raffinées : avoine ou blé complet.
Un petit creux, envie de grignoter ?

Il est conseillé de choisir parmi ces aliments :

  • 1 tranche de jambon
  • 1 œuf dur
  • 1 blanc de volaille
  • 1 ou 2 tomates, des carottes ou des radis

Hygiène de vie et prévention des risques

Une bonne hygiène alimentaire et une activité physique régulière (30 minutes, 3 fois par semaine) sont les piliers de la prévention.

    • Supprimez le tabac qui augmente les risques de complications cardiovasculaires en cas de diabète.
    • Adoptez une hygiène corporelle attentive : soins des pieds, hygiène bucco-dentaire.
    • Signalez à son médecin tout antécédent de diabète dans sa famille.
    • Faire contrôler régulièrement sa glycémie à jeun à partir de 40 ans.
  • La solution la plus efficace en termes de prévention reste un dépistage précoce permettant d’éviter les complications à long terme.

Les édulcorants et produits de régime

Deux types d’édulcorants sont utilisés dans l’industrie alimentaire :

Les édulcorants de synthèse comme l’aspartame, dans les produits light , n’est ni nutritif, ni bon pour la santé. Mieux vaut l’éviter pour vous.

Les édulcorants de masse (sorbitol, mannitol, maltilol, xylitol, sirop de glucose hydrogéné). Caloriques, on les trouve dans les chewing-gums « sans sucre » (la mention « sans sucre » au singulier signifiant, en France, « sans saccharose »).

Le fructose à une place à part et seul un sujet diabétique très bien équilibré peut en consommer modérément. Il est source de calories et n’est pas un sucre « allégé ».

Les approches en phyto et oligo-thérapie

Le Gymnema sylvestris

On a identifié dans les feuilles de cette plante originaire d’Inde des saponines (acides gymnémiques) responsables en partie de ses propriétés étonnantes. En effet, en médecine populaire indienne, on utilise le gymnema pour faire face aux envies irrépressibles de sucre. On s’est aperçu ensuite que cette plante améliorait le diabète, surtout dans les premières phases de la maladie, à l’âge de la maturité ou de la vieillesse. Le Gymnema sylvestre améliore la fonctionnalité et semble accroître le nombre des cellules bêta, qui produisent l’insuline.

La cannelle

La cannelle aide à stabiliser le sucre sanguin, en stimulant les récepteurs de l’insuline et en augmentant leur sensibilité à cette hormone, qui fait diminuer la glycémie (taux de sucre dans le sang) après le repas. En réaction, le corps a besoin de moins produire d’insuline pour provoquer le même effet. Cela soulage le pancréas, stimule le métabolisme, et réduit l’inflammation.

Le zinc

Cet oligo-élément est présent en très faible quantité dans le corps mais indispensable à la vie. De nombreuses pathologies (dont le diabète) peuvent être liées au déficit en zinc, fréquent dans les pays en voie de développement.
Au niveau du pancréas, le zinc joue un rôle décisif dans la synthèse, le stockage et la sécrétion de l’insuline.

Le manganèse

C’est un minéral essentiel dans le métabolisme du glucose, ce qui fait de lui un élément important pour le diabétique. Le manganèse est un anti-oxydant. Il protège donc les cellules des dommages oxydatifs pouvant engendrer des pathologies. Un niveau suffisant de manganèse pourrait diminuer ces risques. Il a été constaté que les patients diabétiques présentent une déficience en manganèse, bien qu’aucun lien de cause à effet n’ait été mis en évidence.

Le chrome

Bien que présent en faible quantité dans l’organisme, c’est un métalloïde ayant un rôle majeur dans la gestion de la glycémie. Il augmente la sensibilité des tissus à l’insuline, et ce d’autant plus que la résistance à l’insuline est grande. Sous forme de picolinate, le chrome exerce un effet bénéfique sur le taux d’hémoglobine glycosylée chez les personnes atteintes de diabète de type II. Il contribue donc à normaliser et stabiliser la glycémie et l’insulinémie

Le diabète est une maladie grave dont le traitement nécessite un suivi médical. L’autotraitement avec des plantes réputées antidiabétiques peut entraîner de graves conséquences, notamment en interagissant avec les médicaments hypoglycémiants classiques. Par conséquent, ne prendre aucun produit quel qu’il soit sans l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de santé : le gingembre, l’ail ou le millepertuis par exemple peuvent par exemple interagir avec certains traitements prescrits aux diabétiques.

En conclusion

Le mieux est encore de manger vrai et bon, ce que l’on aime, en quantité raisonnable et dans le cadre du repas, pour éviter les hyperglycémies souvent dues à la consommation isolée d’un aliment riche en sucre.

    • Évitez absolument de sauter des repas.
    • Mangez des glucides à chaque repas (pain, féculents, fruits….).
    • Limitez les graisses (fromage, viande, œufs, charcuterie, crème fraîche, beurre, huile……..).
    • Faites du sport.
  • Testez régulièrement votre glycémie.
  • N’hésitez pas à me donner vos avis, vos opinions sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :