Naturopathie

C’est l’automne ! Prêt pour la detox ?

L’automne est une saison de transition qui se prête bien à une cure de détoxication (sous certaines conditions : ne pas être trop fatiguée, ne pas être malade, avoir suffisamment de force vitale…)

Cette cure, si elle est bien réalisée vous permettra de drainer votre organisme tout en le renforçant afin de mieux affronter l’hiver.

Mais la clé du succès vous appartient, c’est à vous de décider de la faire, il faut que vous soyez prêts afin de ne pas laisser tomber au bout de la première semaine. L’idéal est de la réaliser au minimum sur trois semaines.

En quoi consiste cette cure de « detox » :

🌿Eliminer et réduire les toxines

Ouvrir les émonctoires: Les émonctoires en Naturopathie sont « les portes de sorties de l’organisme » qui permettent d’évacuer la toxémie. Ces émonctoires sont : l’intestin (qui se couple avec le foie), les reins, les poumons et la peau.

🌿Libération de l’énergie vitale:

c’est-à-dire prendre en compte l’aspect psycho-émotionnel afin d’éliminer les barrages qui peuvent être le frein d’une bonne « detox » : pour cela il faut abaisser les sources de stress, pratiquer des techniques de relaxation, réfléchir à ce que l’on souhaite et à ce qui nous correspond… (ne pas subir forcément notre environnement)

Je vais donc vous donner quelques conseils généraux qui ne peuvent pas prendre en compte les spécificités de chacun (pour cela il faudra vous rapprocher d’un Naturopathe qui vous fera un bilan de terrain complet et qui adaptera ses conseils à votre personnalité). Ces conseils sont basés sur deux axes : La nutrition et l’hygiène de vie.

En ce qui concerne la phytothérapie (usage des plantes) très intéressante dans une cure de « detox », elle  reste spécifique à chaque terrain,  il est donc préférable d’avoir des conseils individualisés et conseillés par un naturopathe.

Nutrition :

 Cette cure peut être le moment de prendre de bonnes habitudes alimentaires, sans pour autant les bouleverser radicalement. Souvenez-vous que la clé du succès c’est vous, si cette cure est trop « privative » vous l’abandonnerez très vite, alors que si elle se fait par choix et dans le plaisir vous la ferez facilement.

Pour cela :

 🌿Diminuer la consommation de laitages (lait, crème fraîche, beurre, desserts lactés)

 🌿Diminuer la consommation de plats préparés, de produits industriels (biscuits, boissons sucrées, desserts préparés) qui sont souvent riches en graisses saturées et en sucre.

 🌿Diminuer la consommation de graisses saturées (charcuteries, fromages, huiles raffinées, viandes grasses, crème fraîche, desserts lactés, biscuits …)

 🌿Préférez en ce qui concerne la consommation des protéines, les viandes blanches (volailles de préférence bios), les œufs (également bios) et le poisson.

 🌿Préférez la consommation de légumes de saison : poireaux, ail, oignon, choux (de toutes sortes : brocoli, chou-fleur, chou .), potimarron, courge, carottes…

🌿Et de fruits de saison : pomme, poire, raisin

🌿Beaucoup de légumes d’automne sont riches en soufre (brocoli, ail, oignon, mâche..), ce qui va aider à la détoxication du foie, de plus les légumes sont également une source de fibres importante pour l’intestin.

🌿Faire cuire les légumes à la vapeur douce ou en wok afin qu’ils restent encore craquants à l’intérieur (ceci pour  préserver les vitamines).

 🌿Préférez les céréales ½ complètes et varier votre consommation (riz, sarrasin, millet, épeautre..). Les céréales, surtout lorsqu’elles sont complètes ou ½ complètes  sont riches en minéraux et en vitamines du groupe B.

 🌿Préférez pour les assaisonnements les huiles riches en oméga 3 (lin, cameline, colza, noix).

Ces huiles doivent être bios et en première pression à froid, elles ne doivent pas être chauffées et sont à conserver au réfrigérateur.

Pour la cuisson des légumes au wok par exemple, utiliser l’huile d’olive.

Essayer également d’adopter de nouvelles habitudes alimentaires qui vous permettrons de digérer plus facilement, pour cela :

◦ Eviter de consommer au même repas Protéine et céréales (par exemple Viande/ pates, poisson/riz..)

▪ Pour le déjeuner prendre une portion de protéine avec des légumes (crus ou cuits)

▪ Le soir, prendre une portion de céréales (riz, pâtes, sarrasin, millet..) avec des légumes. Si possible ne pas consommer de protéines animales le soir pour alléger le travail du foie et favoriser la detox

Eviter de terminer le repas par un dessert sucré ou un fruit

Prendre le fruit lors de la collation dans l’après-midi ou au petit déjeuner. Le sucre à la fin du repas favorise les fermentations et les ballonnements, il ralentit également la digestion.

 Essayer de pratiquer un soir par semaine une monodiète : il s’agit de manger un seul aliment lors du repas (sans assaisonnements). A l’automne vous pouvez essayer le raisin, si cela vous convient. Dans le cas contraire vous pouvez la faire avec des carottes (cuites) ou du riz (½ complet).

Cette monodiète permet une meilleure detox du foie.

Si cette pratique vous convient vous pouvez la mettre en place 2 fois/semaine.

Pour résumer en matière de nutrition,  il s’agit surtout de  consommer des aliments le plus naturels possibles, sans qu’ils aient subi des transformations industrielles.

Hygiène de vie :

🌿Activité physique

Afin de faciliter l’évacuation des toxines il est important de pratiquer une activité physique : Marche rapide, vélo, natation, sport en salle… qui va permettre de stimuler les 4 émonctoires (nos fameuses portes de sorties).

Il est important de pratiquer cette activité physique avec régularité, il est plus bénéfique de faire un exercice quotidien (½ heure à ¾ d’heure par jour) plutôt que 4 heures une fois par semaine.

🌿Bouillote sur le foie et jus de citron le matin

Le foie est un organe majeur de notre santé, s’il est congestionné il ne peut pas effectuer son travail de « detox » correctement donc pour l’aider :

Bouillote : Après le repas du soir, déposer la bouillote (chaude mais pas trop) 15 minutes sur votre foie, cela va faciliter son travail et donc le soulager. La digestion n’en sera que meilleure et votre sommeil sera également optimisé.

Jus de citron : Le matin au réveil presser citron dans un verre d’eau  soit tiède soit à température ambiante pendant un mois. Si vous constater un bien être digestif poursuivre, par contre si vous notez des effets désagréables (frilosité, acidité …) interrompre la cure.

🌿Eviter les sources de stress

Pour cela vous pouvez pratiquer une activité comme le yoga, le Qi Gong, la méditation, la sophrologie  ou autre technique de relaxation (cohérence cardiaque)

Vous pouvez également vous réservez des plages horaires (même si elles sont courtes) ou vous vous consacrez à ce que vous aimez : par exemple un bain tiède, ou une activité manuelle ou la lecture …

🌿Sommeil 

Veillez à avoir un bon sommeil afin de faciliter la « detox ».

Avec l’automne les jours s’abaissent il est donc important d’augmenter un peu son temps de sommeil. L’idéal étant de se coucher vers 22 heures, veillez à éteindre les écrans (tablettes, télévision…) au moins une heure avant et préférez un livre.

Le sommeil est fondamental pour notre équilibre psychique, nerveux et physiologique. C’est le moment  le système nerveux autonome s’apaise ou la détoxination naturelle est la plus efficace et où le corps se répare.

J’espère que ces petits conseils pourront vous aider, même s’il reste d’ordre général car pour utiliser des conseils plus avisés (phytothérapie par exemple) le Naturopathe a besoin de connaitre le terrain de chacun afin d’individualiser ses conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :