Naturopathie

C’est la canicule, comment la supporter ?

Nous avons attendu le début de l’été tout le mois de juin et maintenant, ça y est, il est arrivé en force, d’un seul coup avec des températures parfois supérieures à 40°C.

Voici quelques conseils d’hygiène de vie pour traverser au mieux ces périodes :

QUAND IL FAIT CHAUD, QU’EST-CE QU’ON MANGE ?

C’est surtout par la nourriture que la meilleure hydratation va se faire.

Encore une fois, il ne s’agit pas de remplir un estomac d’eau ou bien d’actionner de façon excessive les reins ou la transpiration.

Pour que l’hydratation soit bénéfique, il faut que l’eau atteigne le coeur même de nos plus de 50 trillons de cellules…

Lorsqu’il fait chaud, il faut aussi compenser les pertes en sels minéraux dues à la transpiration.

C’est donc la meilleure période pour découvrir le régime alimentaire dit crudivore : les aliments végétaux crus (fruits et légumes) sont remplis d’eau, une eau associée à des sels minéraux naturels d’origine végétale, donc très assimilable par les cellules.

Attention toutefois, si vous n’en avez pas l’habitude, à ne pas passer directement à l’alimentation 100% crue : vous pourriez faire une belle réaction d’élimination !!!

Quelques mets bien adaptés à ces périodes chaudes :

  • Le Miam ô fruits, pour la recette c’est ici : (http://naturopathe-pau.fr/cest-dimanche-11h-cest-lheure-du-petit-dejeuner/)
  • Le K philus, de nature fraîche et humide
  • Les crudités de toutes sortes : salades vertes, tomates, concombres,…
  • Les fruits très aqueux : melon, pastèque, fruits rouges,…
  • C’est aussi le moment idéal pour déguster des sorbets faits maison car le système digestif, qui réclame habituellement beaucoup de chaleur pour la digestion (« le feu digestif » de la médecine ayurvédique), supportera très bien, lors de températures caniculaires, le caractère très humide et froid du sorbet. En revanche, évitez impérativement de consommer de la glace lorsqu’il fait moins de 20°C dehors, ou bien après un copieux repas de fête car le froid ralentirait durablement le processus digestif.

Je vous indique ci-dessous une recette de sorbet très facile à réaliser avec un blender…

La glace aux myrtilles express

  • 1 sachet de myrtilles congelées (ou tout autre fruit préalablement congelé)
  • Lait de coco, lait d’amande ou autre lait végétal
  • 1 à 2 cuillères à soupe de miel liquide

Mixez le tout au blender et dégustez immédiatement une glace maison parfumée et goûteuse, sans colorants ni conservateurs !

QUAND IL FAIT CHAUD, QU’EST-CE QU’ON BOIT ?

Il convient de boire peu à la fois, mais régulièrement.

L’eau de boisson idéale est une eau peu minéralisée de type Mont-Roucous, Montcalm ou Volvic, additionnée d’une petite quantité de Plasma de Quinton (eau de mer).

Non, ce n’est pas la même chose de boire de la Contrex, de la Vichy Saint-Yorre ou d’autres eaux très minéralisées, car les minéraux contenus dans l’eau minérale sont très peu assimilables par rapport aux minéraux de l’eau de mer.

Le saviez-vous ? Dans le corps humain, on retrouve exactement tous les sels minéraux contenus dans l’eau de mer ! L’eau de mer est le solvant universel, moléculaire et énergétique par excellence…

Boire frais (voire froid) avec des bulles, je sais, « ça fait du bien sur le coup » : oui, c’est agréable dans la bouche, mais au-delà, ça n’a aucun effet bénéfique sur l’hydratation, au contraire.

Les boissons, non gazeuses, doivent être au minimum à température ambiante ; le thé vert à 38°C est considéré comme hydratant et de nature fraîche en médecine chinoise. Il est donc parfaitement possible de boire du thé vert (peu infusé) même par fortes chaleurs.

Il est également possible de prendre une tisane qu’on a laissé refroidir (sans la mettre au frigo).

L’eau de coco (à ne pas confondre avec le lait de coco) est aussi une très bonne alternative car elle contient très peu de sucre, mais beaucoup de minéraux. Elle peut être bue légèrement fraîche mais surtout pas glacée. L’idéal est de l’extraire de noix de coco fraîches, mais lorsque ce n’est pas possible, on peut en trouver en petites briques sous vide. Le goût est un peu moins agréable, mais ça reste un bon produit.

Enfin, et j’ai gardé le meilleur pour la fin, les jus de légumes frais sont une bénédiction en matière de boissons par temps chaud.

Si les résidents des maisons de retraite avaient la chance d’être nourris régulièrement avec des jus de légumes en périodes de canicule, il y aurait beaucoup moins de problèmes de santé voire de mortalité.

Les jus de légumes filtrés sont la meilleure source d’hydratation existante puisque l’eau, les sels minéraux et les différents nutriments qui s’y trouvent sont directement assimilables par les cellules (en 10 minutes au maximum).

Une bonne base de jus de légumes ? Pomme-carotte (en proportions 20% pomme et 80% carotte)

A cette base, on pourra ajouter selon la saison : épinards, cotes de bettes, fenouil, céleri branche…

Et les jus de fruits frais ? C’est possible mais il est toujours préférable de consommer les fruits entiers pour éviter les pics de glycémie.

Une idée de jus de fruit estivale et rafraîchissante ? Pastèque-basilic…

Le meilleur compromis pour flatter les papilles tout en faisant attention à sa santé est d’ajouter un peu de fruits (pommes, oranges, kiwi, tomates…) dans un jus de légumes pour adoucir son goût, mais pas plus de 20% !

Avec quoi fabrique-t-on des jus de légumes ? Avec une centrifugeuse, mais bien mieux avec un extracteur de jus (plus onéreux mais un investissement sur le long terme)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :