Naturopathie

Bien vivre le changement d’heure ce soir et surtout les jours qui suivent !

Ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche, nous passerons à l’heure d’été. Nous allons donc perdre une heure de sommeil… Qu’est-ce qu’engendre ce changement ? Comment bien vivre ce passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été ?

Quand le passage à l’heure d’été aura-t-il lieu ?

Nous changeons d’heure deux fois par an : le dernier week-end d’octobre pour le passage à l’heure d’hiver et le dernier week-end du mois de mars pour le passage à l’heure d’été. D’ici 2021, d’après les moultes votes de notre cher Europe, il me semble qu’il n’y aura plus de changement 😉.

Ce dimanche 31 mars, à 2 heures du matin, nous avancerons donc nos horloges d’1 heure. Il sera donc 3 heures.

Qu’engendre le changement d’heure ?

Le changement d’heure n’a rien de naturel ni pour les humains, ni pour les animaux. Il est vécu comme un décalage horaire.

Le passage à l’heure d’été est perturbant pour notre organisme car il s’éloigne le plus de notre horloge biologique interne par rapport à nos rythmes (jour / nuit) et nous fait perdre une heure de sommeil.

En effet, pendant toute la période du printemps et de l’été, nous serons en décalage de 2 heures par rapport au soleil, ce qui peut engendrer un décalage dans la sécrétion de la mélatonine par la glande pinéale (hormone du sommeil) mais peut également entrainer une fatigue chronique (physique et nerveuse), une irritabilité, une sensibilité aux maladies. Une recrudescence de la consommation de somnifères à cette période de l’année est souvent notée.

Conseils pour bien vivre le passage à l’heure d’été

Si l’on ne fait rien, il faut compter environ 3 semaines pour que l’organisme s’adapte à ce changement d’heure ! Alors voici quelques conseils pour bien aborder ce passage.

Changez l’heure de vos horloges dès la veille au soir afin de vous préparer psychologiquement à ce changement.

Même si vous dormez une heure de moins, prenez le rythme dès le premier jour.

Gardez le même nombre d’heures de sommeil tout en décalant vos horaires.

Si vous en ressentez le besoin durant les premiers jours, n’hésitez pas à faire une sieste, mais attention pas plus de 20 à 25 minutes afin de rester en sommeil léger et de ne pas commencer un cycle de sommeil profond (vous pourriez vous sentir encore moins bien au réveil).

Exposez-vous à la lumière dès le matin afin que votre glande pinéale puisse emmagasiner la sérotonine dont elle aura besoin pour synthétiser la mélatonine. Evitez tout écran le soir avant de vous coucher, ce qui viendrait perturber votre glande pinéale et retarderait votre heure d’endormissement.

Evitez également les excitants (café, thé, alcool, chocolat…) dès la fin de journée ainsi que les dîners trop copieux, gras, sucrés… Repas idéal : salade / crudités, poisson et légumes cuits !

N’hésitez pas également à boire une tisane apaisante les premiers soirs et à faire une coupure avec votre journée afin d’éviter toute pensée ou stress qui viendrait également perturber votre endormissement.

Une activité physique et régulière vous aidera aussi à vous endormir !

Des fleurs de Bach, en fonction des émotions ressenties, peuvent vous aider à bien vivre ce changement d’heure. « La fleur » qui agit sur les changements et vous aide à vous adapter est le walnut (noyer), très répandue pour tous les changements dans votre vie !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :