Ayurveda

Avec les lundis, je mincis : aujourd’hui c’est les 5 clés de la minceur ayurvédique !

Exit le régime grâce à la médecine ayurvédique, elle repose sur une prise en charge très nature : alimentation, plantes, massages. L’objectif est de permettre à l’organisme de se débarrasser des toxines qui sont à l’origine de nombreuses maladies et le surpoids !

L’alimentation : le pouvoir thérapeutique des saveurs

L’aliment est le premier médicament en médecine traditionnelle indienne. Ainsi, on distingue 6 grandes saveurs (les Rasas) qui ont toutes la capacité de stimuler ou d’apaiser les Doshas :

  • Le sucré (riz, sucre, miel, lait, fruits secs, carottes…) apaise Vata et Pitta, et renforce Kapha.
  • Le salé (sel de mer, sel de roche) apaise Vata, et augmente Pitta et Kapha.
  • Le goût acide (certains fruits, yaourt, aliments fermentés…) augmente Pitta et Kapha, et calme Vata.
  • Le goût amer (café, endives, curcuma, asperges, cacao…) booste Vata, et réduit Pitta et Kapha.
  • Le piquant (piment, radis, poivre…) développe Vata et Pitta, mais apaise Kapha.
  • L’astringent (bananes peu mûres, pamplemousse…) augmente Vata, et apaise Pitta et Kapha.

Selon les besoins, on force donc sur telle ou telle catégorie d’aliments.

Miel, ghee et lait : pour booster nos défenses immunitaires

Ils sont tous les 3 regroupés sous le terme Rasayama qui signifie « traitement rajeunissant ou régénérant de l’immunité ». On peut les consommer ensemble ou dissociés. On mélange ainsi un verre de lait et une cuillère à café de ghee (beurre clarifié) pour stimuler le transit et réaliser une détox douce. On préconise le mélange d’une cuillère à café de miel et d’une demi-cuillère à café de ghee pour renforcer l’immunité (en cas de problème respiratoire, inflammatoire ou articulaire).

Recette pour fabriquer le ghee

  • Faites chauffer très doucement une plaquette de beurre dans une casserole.
  • Une fois liquide, portez à feu vif pour obtenir une ébullition. Les particules blanches qui ne fondent pas sont la caséine.
  • Retirez la casserole du feu dès que la vapeur d’eau a disparu.
  • Une fois tiède, filtrez les particules blanches avec une gaze.
  • Conservez dans un bocal en verre fermé.

Les massages : pour évacuer les toxines

Ils drainent les tissus et les déchets, détendent les muscles et les articulations et stimulent la circulation du sang.

Selon le Dosha principal, le type d’huile varie : l’huile de sésame pour Vata, l’huile de coco et de tournesol pour Pitta, l’huile de moutarde pour Kapha.

Personnellement je pratique l’Abhyanga, un massage du corps entier (y compris la tête et le cuir chevelu), bénéfique pour les trois Doshas. La quantité d’huile utilisée est très élevée car l’oléation (imprégnation des tissus par l’huile) est thérapeutique en soi.

On complète avec les plantes : pour détoxifier l’organisme

La phytothérapie ayurvédique est très développée et constitue l’une des clés des traitements. Un certain nombre de plantes indiennes sont autorisées en France. Les trois plus emblématiques sont :

  • Le Triphala : cette association de trois fruits (amalaki, bibihhaki et haritaki) renforce les fonctions hépatiques et agit comme laxatif léger. 2 gélules le soir et 2 le matin à jeun.
  • Le Neem : antifongique, antibactérien, antiparasitaire, il aide également à régulariser le taux de sucre dans le sang (2 gélules le matin, deux gélules le soir).
  • Le Curcuma, mon préféré : à privilégier sous forme de jus extrait de la racine, il agit contre tout type d’inflammation. 1 à 2 cuillères à soupe par jour. Ajouter la Boswellia en cas d’inflammation articulaire.

La purge : pour éliminer les déchets

Cette cure s’appelle Panchakarma en médecine indienne. Le protocole thérapeutique complet se pratique dans les cliniques ayurvédiques indiennes ou chez soi mais suivi par un praticien ayurvédique. Il consiste à réaliser une détoxification très approfondie, par le biais de méthodes spécifiques (lavements, purges, purge nasale), préparée et accompagnée de différentes pratiques corporels, de traitements à base de plantes et d’une diététique très légère, voire d’un court jeûne ponctuel.

Et là vous êtes au top de la detox 😉 !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :