Naturopathie

5 raisons d’opter pour une alimentation saine quand on fait des trails !

Me sentant pleinement concernée par cette problématique, j’accompagne aujourd’hui une jeune femme à la préparation de son trail en naturopathie et j’ai eu envie de vous faire aussi partager mes conseils. Vous trouverez donc dans ce nouvel article les raisons qui vont vous pousser à adopter une alimentation plus saine dans votre vie quotidienne ainsi que les changements à adopter.

Raison n°1 : Une blessure tenace

Tout d’abord, première prise de conscience de l’importance de l’alimentation quand on a eu ou quand on a une blessure qui a du mal à disparaître.

Je me suis notamment intéressée à l’indice PRAL (Potential Renal Acide Load) qui mesure le pouvoir acidifiant ou alcalinisant d’un aliment. Si un aliment a un indice PRAL négatif, il est alcalinisant. Si l’indice PRAL est positif, il est acidifiant.

Pour limiter le risque de tendinite, essayez donc désormais de respecter le plus possible un équilibre acido-basique pour votre organisme.

 Changements n°1

  • consommer plus régulièrement des fruits et des légumes qui ont un fort pouvoir alcalinisant.
  • essayer de diminuer les protéines animales qui sont acidifiantes pour l’organisme.
  • consommer également des jus de fruit (bio et peu sucré) après l’effort qui ont également un indice PRAL négatif.

Raison n°2 : Un besoin d’énergie pour mener plusieurs projets de front

Nous avons tous une vie personnelle très (trop ?) chargée qui nécessite une bonne forme au quotidien. Il y a la vie professionnelle. Mais à côté de cela, il y aussi la pratique du sport, les enfants et votre conjoint aussi peut-être !

Et l’alimentation en est une source non négligeable, à condition de ne pas manger n’importe quoi.
La période la plus difficile est l’hiver, où on ressent souvent le manque d’énergie et la fatigue. Il faut être vigilant aux carences notamment.

 Changements n°2

  • rajouter désormais régulièrement des noix, sources de protéines, oméga-3 et autres nutriments essentiels dans votre fromage blanc (bio et au lait de brebis) du matin.
  • être plus attentif à la consommation de légumineuses qui sont sources de fer et de magnésium notamment. Vous pouvez aussi acheter un germoir pour faire germer vos propres graines. Cela constitue un apport de protéines végétales et d’excellents nutriments.
  • enfin, si vous avez le courage, pressez des oranges le matin pour toute la famille afin d’avoir un bon apport en vitamine C.

Raison n°3 : La méfiance vis-à-vis de l’industrie de l’agro-alimentaire

Les scandales se succèdent : la viande de cheval dans les lasagnes, lait contaminé Lactalis,… On ne sait plus vraiment ce qu’il y a dans ce qu’on mange et la règlementation est d’une opacité la plus totale. Sans oublier les nombreux lobbys et autres conflits d’intérêts…

Le fait d’avoir des enfants renforce l’envie de limiter la consommation de produits issus de l’industrie de l’agro-alimentaire pour veiller à leur santé à long terme, et j’espère que vous aussi !

Changements n°3

  • acheter désormais plus de produits bio et label rouge.
  • prendre le temps de faire plus de plats « maison » simples comme des gâteaux, cakes salés et compotes pour limiter les additifs douteux, sucres ajoutés excessifs et autres pesticides !

Raison n°4 : L’entraînement à l’ultra-trail

Vous voulez progresser dans votre pratique du trail et allonger de plus en plus les distances pour réaliser des courses comme l’UT4M Xtrem, l’Ultra Trail du Mont Blanc ou l’Echappée Belle. Avoir une alimentation saine devient donc une composante de l’entraînement pour être plus performant et limiter le risque de blessure.

 Changements n°4

  • l’effort d’ultra endurance nécessite un apport accru en protéines et minéraux. Pour ce faire, consommer par exemple une cuillère de spiruline tous les matins.
  • consommer également des protéines végétales supplémentaires : galettes bio légumineuses + céréales, graines germées et tempeh.
  • être attentif à l’index glycémique des aliments tout en limitant les aliments acidifiants, surtout à l’approche d’une compétition. Faire attention à ne pas trop cuire vos aliments et surtout pensez à la patate douce qui est un aliment intéressant car moins acidifiant.

Raison n°5 : Des soucis à l’estomac et quelques fragilités gastriques

Une des raisons peut être le stress mais quelques changements alimentaires peuvent vous aider à résoudre ce problème.

 Changements n°5

  • éviter les fruits et légumes crus en fin de repas pour ne pas créer de stagnation de ces aliments en attendant la digestion des précédents, ce qui provoque une augmentation d’acidité dans l’estomac ainsi que des fermentations. Privilégier la prise des fruits à la collation de 10 ou 16h et les crudités en début de repas.
  • boire plus régulièrement et plus à distance des repas.
  • mettre en place une monodiète sur 24h avec un aliment basifiant, la banane par exemple, pour contrebalancer l’excès d’intrants acides gérés par votre organisme. Renouveler l’expérience au mois une fois par année.

Quelques habitudes risque d’être difficile à changer, mais vous devriez y arriver ! Laissez-moi vos expériences en commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :